Le Canadien s'incline 4-3 contre les Bruins

La gardien du Tricolore Carey Price a fait face à 32 rondelles pendant le match.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne La gardien du Tricolore Carey Price a fait face à 32 rondelles pendant le match.
Brad Marchand a trouvé le fond du filet lors de la quatrième ronde de tirs de barrage et les Bruins de Boston ont arraché une victoire de 4-3 au Canadien de Montréal, samedi soir au Centre Bell.

Paul Byron et Jake DeBrusk s’étaient échangés des buts à la première tentative des deux équipes. Jonathan Drouin, Max Pacioretty et Alex Galchenyuk ont été incapables de marquer par la suite, pas plus que David Pastrnak et Charlie McAvoy.

Ce revers, qui met fin à une courte séquence de deux victoires, laisse le Canadien avec 41 points, le même nombre que les Red Wings de Detroit au 13e rang du classement général de l’Association est. Surtout, il accuse un recul de huit points sur le dernier échelon disponible pour une participation aux séries éliminatoires.

Pacioretty (11e), Nicolas Deslauriers (5e) et Galchenyuk (11e) ont déjoué Tuukka Rask, qui a reçu 30 tirs.

Le filet de Galchenyuk était son 100e en carrière.

Les buts des Bruins ont été inscrits par Marchand (18e), DeBrusk (10e) et David Krejci (7e) aux dépens de Carey Price, qui a fait face à 32 rondelles.

Danault blessé
La rencontre a été entachée par un moment de frayeur tard en deuxième période lorsque Phillip Danault a été atteint derrière la tête par un puissant tir du défenseur Zdeno Chara.
Transporté à l’hôpital pour y subir des tests plus approfondis, Danault était conscient et alerte.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne

Face à une formation qui détenait une avance de 13 points au classement dans la section Atlantique et qui s’est présentée au Centre Bell avec un dossier de 17-3-3 depuis la mi-novembre, le Canadien s’est fort bien tiré d’affaire.

Les hommes de Claude Julien ont été les premiers à s’inscrire à la marque, tôt en première période, grâce au troisième but de Pacioretty à ses trois dernières rencontres.

Il a également réagi avec vigueur après le but de DeBrusk, tôt au deuxième vingt, lorsque Deslauriers et Galchenyuk, ce dernier avec l’avantage d’un homme ont déjoué Rask en un peu plus de trois minutes.

En prolongation, Pastrnak a obtenu la meilleure chance de marquer des Bruins avec 49,7 secondes à jouer, alors qu’il a testé Price d’un bon tir sur réception que le gardien du Canadien a gobé de la mitaine.

Une trentaine de secondes plus tard, ce fut au tour du Canadien de menacer Rask, qui s’est toutefois dressé devant Jakub Jerabek et Tomas Plekanec.

La session de fusillade est toutefois venue gâcher un bel effort de la part de la formation montréalaise.

Le Tricolore disputera son prochain match lundi soir au Centre Bell contre les Islanders de New York. Ces derniers se sont bien amusés face aux Rangers de New York samedi après-midi, l’emportant 7-2 à Madison Square Garden, et ils totalisent 48 points au classement.

Entre-temps cependant, les joueurs du Canadien renoueront avec leurs partisans dans un contexte bien différent dimanche matin, alors qu’ils participeront à la séance annuelle d’entraînement devant public, à 11 h au Centre Bell.