Les Sharks ont trouvé la recette pour battre les Blues

Joe Thornton et ses coéquipiers des Sharks de San Jose réussissent là où Patrick Kane, Jonathan Toews et Jamie Benn ont échoué au cours des deux premières rondes des séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey : contrôler le jeu face aux Blues de St. Louis.

Le premier trio des Sharks composé de Thornton, Joe Pavelski et Tomas Hertl s’est montré dominant au cours des trois premières rencontres de la finale de l’association Ouest et représente la raison principale pour laquelle les Sharks ont les devants 2-1 dans la série. L’équipe est plus près que jamais d’une toute première participation à la finale de la Coupe Stanley.

Hertl a marqué deux buts dans une victoire de 3-0 des Sharks lors du 3e match jeudi, alors que ses compagnons de trio ont récolté une mention d’aide chacun. Les trois ont passé la majorité de la soirée dans le territoire des Blues à créer des chances de compter et à imposer le rythme de jeu.

Leur travail a même permis de chasser de la rencontre le gardien des Blues Brian Elliott au profit de Jake Allen. Vendredi, l’entraîneur-chef des Blues, Ken Hitchcock, a d’ailleurs annoncé qu’Allen sera de retour devant la cage des siens lors du prochain match pour tenter de changer le rythme de la série.

« Ces gars sont pour moi les plus dangereux et le meilleur trio dans la ligue, a déclaré l’attaquant des Sharks Tommy Wingels. Vous voyez la manière dont ils jouent contre des défenseurs de classe mondiale et quelques-uns des meilleurs joueurs au monde. Ils sont capables de garder la rondelle et donnent une leçon sur la patinoire par la manière dont ils font circuler le disque. C’est contagieux. »

L’arrivée de Hertl

Après avoir eu le meilleur sur Drew Doughty, des Kings de Los Angeles, en première ronde, et sur la paire composée de Shea Weber et Roman Josi, des Predators de Nashville, au deuxième tour, le trio de Thornton refait le coup face à Alex Pietrangelo et les Blues en finale d’association.

Thornton et Pavelski ont joué ensemble pendant la majorité des quatre dernières saisons avec un compagnon de trio différent. Hertl a pris la place au début du mois de janvier et cela a aidé l’équipe entière à prendre son envol.

« Je crois qu’en jouant longtemps avec quelqu’un, on en vient à connaître les tendances de l’autre dans notre sommeil », a déclaré Thornton à propos de la chimie avec Pavelski. « Moi, j’aime passer la rondelle. Il aime lancer. Vous envoyez ensuite un gros joueur [Hertl] dans la mêlée, et c’est un assez bon trio. Oui, les trois, nous nous lisons très bien. Nous devons continuer dans cette voie. »

Les Blues ont atteint la finale de l’Ouest en raison de leur habileté à museler les meilleurs joueurs adverses, dont les deux meilleurs marqueurs de la LNH en saison régulière. Kane, des Blackhawks de Chicago, et Benn, des Stars de Dallas, n’ont chacun obtenu qu’un but et deux aides à forces égales en 7 matchs.