Les Blues viennent de l’arrière et ont le dessus sur les Blackhawks

Jaden Schwartz et Alexander Steen après le but décisif
Photo: Jonathan Daniel Agence France-Presse Jaden Schwartz et Alexander Steen après le but décisif

Jaden Schwartz a marqué à 13:32 de la troisième période alors que Patrick Kane était au cachot et les Blues de St. Louis ont battu les Blackhawks de Chicago 3-2, dimanche, pour prendre les devants 2-1 dans la série de premier tour.

Patrik Berglund a aussi touché la cible en troisième alors que les Blues sont venus de l’arrière pour l’emporter après avoir encaissé un dur revers dans le deuxième match. Brian Elliott a effectué 44 arrêts pour garder les siens dans le match, surtout au deuxième engagement.

« Personne n’a dit que ce serait une courte série et même lorsqu’ils ont gagné le deuxième match, ça n’a pas affecté notre moral, a dit Schwartz. Nous avons bien exécuté et nous avons fait du bon travail. »

Photo: Jonathan Daniel / Getty Images / Agence France-Presse La brillante prestation de Corey Crawford a permis aux Hawks de préserver leur avance pendant un moment.

Kane a écopé une pénalité de quatre minutes pour bâton élevé à l’endroit du défenseur Alex Pietrangelo, et les Blues ont profité de cette occasion.

Vladimir Tarasenko a refilé le disque à David Backes, qui l’a remis à Schwartz dans l’enclave. Il a battu Crawford du côté de la mitaine pour inscrire son troisième but en carrière en séries et donner les devants 3-2 aux siens avec 6:38 à écouler.

Défaite difficile à avaler

Les Blackhawks ont retiré Corey Crawford au profit d’un sixième attaquant avec 1:10 à faire, mais Elliott et les Blues ont tenu bon. Le quatrième match aura lieu, mardi, à Chicago.

« C’était une dure défaite, a déclaré l’entraîneur des Blackhawks, Joel Quenneville. Il faut se remettre dedans. C’était un match très compétitif, comparable aux deux premiers. »

Brent Seabrook et Artem Anisimov ont marqué pour les Blackhawks, qui ont vu leur fiche glisser à 28-7 en séries à domicile depuis les éliminatoires de 2013. Il s’agissait d’un premier match de séries au United Center depuis qu’ils y avaient remporté la coupe Stanley en juin.

Le tir flottant d’Anisimov a déjoué Elliott à 1:04 de la deuxième et donner les devants aux Blackhawks. La brillante prestation de Crawford a permis aux Hawks de préserver cette avance pendant un moment.

Crawford a volé Carl Gunnarson avant de servir la même médecine à Jori Lehtera à 5:31.

Foule chantante dans une salle comble

La salle comble de 22 207 spectateurs a répondu en chantant « Co-rey ! Co-rey ! » et elle a continué lorsqu’il a de nouveau frustré Lehtera et Tarasenko, un peu plus tard. Il a terminé le match avec 33 arrêts.

Elliott a aussi connu de bons moments, notamment lors d’un avantage numérique des Blackhawks en deuxième. Il a aussi été chanceux lorsquele tir d’Andrew Ladd a frappé les deux poteaux avec environ 6:20 à faire à la période médiane.

Berglund a créé l’égalité à 5:15 de la troisième lorsque son tir de la ligne bleue a dévié sur la jambe droite de Michal Rozsival et déjoué Crawford du côté de la mitaine.

2 commentaires
  • François Dugal - Inscrit 18 avril 2016 09 h 09

    NHL

    Qui s'intéresse au hockey de la NHL,
    Vous savez, celui qui se joue aux États?

    • François-Xavier Russell - Inscrit 18 avril 2016 12 h 18

      Beaucoup de gens. C'est le meilleur hockey de la saison!