Le Canadien défait les Islanders 3-1

Union Dale — Le temps d’au moins un match, le Canadien aura retrouvé la recette qui a fait son succès cette saison.

À la recherche d’un peu d’air depuis le début du mois de mars, la troupe de Michel Therrien a profité d’une soirée de 35 arrêts de Carey Price et du 34e but de Max Pacioretty pour signer une victoire de 3-1, samedi, face aux Islanders de New York.

Tomas Plekanec et Lars Eller, dans un filet désert, ont aussi touché la cible pour le Tricolore (43-19-7). Plekanec a atteint le plateau des 20 buts pour une septième fois en carrière.

Les Islanders (43-24-4) ont présenté une belle intensité même s’ils avaient perdu 2-1 la veille face aux Sénateurs d’Ottawa. Josh Bailey a rendu les choses intéressantes en fin de partie en marquant en avantage numérique. Les Islanders, qui ont chuté à 1-3-1 à leurs cinq dernières sorties, ont toutefois manqué de temps.

De son côté, la Sainte-Flanelle va espérer avoir tourné la page sur le début du mois de mars, quand elle a compilé une fiche de 1-3-2 avant samedi. L’équipe a fait preuve d’une meilleure cohésion et a démontré plus d’énergie que lors de ses plus récentes rencontres.

« On a eu droit à beaucoup d’intensité de la part des deux équipes, a noté Therrien. Les deux équipes se sont présentées. J’ai aimé notre niveau de compétition. On sentait l’enjeu du match. Les deux équipes traversaient des séquences plus difficiles. On sentait que les deux équipes étaient vraiment prêtes. »

Price en forme

Encore une fois, Price a eu son mot à dire. Il a multiplié les arrêts importants et a signé une 38e victoire cette saison, un sommet dans la LNH. À l’autre bout de la patinoire, Michal Neuvirth a accordé deux buts sur 29 lancers.

« Carey a encore une fois été extraordinaire, a déclaré Therrien. Il a fait des arrêts clés aux bons moments. Quand il fait ce genre d’arrêts-là, ça donne beaucoup de confiance à notre équipe. »

Les deux équipes ont offert du jeu rapide au cours de la rencontre et ce, dès le début. Price a été le premier à se distinguer en frustrant coup sur coup Anders Lee et John Tavares pendant une punition à Dale Weise. Neuvirth a ensuite résisté à Pacioretty, qui s’était échappé avant la fin de la pénalité.

Les deux gardiens sont finalement demeurés parfaits pendant le premier vingt et Neuvirth a enfin cédé après 58 secondes de jeu en deuxième période. Le défenseur Thomas Hickey s’est retrouvé hors-position quand il a tenté de plaquer Alex Galchenyuk au centre, ce qui a permis aux attaquants du Canadien de s’avancer à trois contre deux. Pierre-Alexandre Parenteau a remis en retrait à Galchenyuk, qui a visé Plekanec sur la droite et l’homme au col roulé a pu tirer dans une cage béante.

Il s’agissait pour Parenteau d’un premier point depuis le 23 décembre, lors du dernier passage du CH à Uniondale.

Pacioretty a doublé l’avance des visiteurs en infériorité numérique à 3:13. Neuvirth a stoppé un long dégagement de Jeff Petry derrière son but et a laissé la rondelle pour son défenseur. Eller a toutefois été plus rapide et a pu rejoindre le franc-tireur en bleu, blanc et rouge devant le filet.

Par la suite, Price a continué à enchaîner les beaux arrêts. Il a été particulièrement brillant après avoir dirigé un retour vers Matt Martin. Le tir du plombier des Islanders n’a pas été bien franc, mais Price a été en mesure de sortir la mitaine en se retournant. On a alors pu entendre quelques « Carey ! Carey ! » dans la foule, qui comptait visiblement plusieurs amateurs du Canadien.

Le Canadien a évité de trop baisser la cadence en troisième période, mais une pénalité à Andrei Markov a permis aux Islanders d’éviter le jeu blanc, gracieuseté de Bailey. Eller a ensuite fermé les livres en tirant dans un filet déserté.

Deux matchs à venir

Le Canadien disputera deux matchs en un peu plus de 24 heures en début de semaine avec des arrêts à Tampa Bay, lundi, et à Sunrise, mardi, afin d’y affronter respectivement le Lightning et les Panthers.

Torrey Mitchell pourrait rater ces deux matchs, lui qui a quitté la rencontre face aux Islanders en première période en raison d’une blessure au haut du corps. Rappelé avant le départ vers New York, le défenseur Greg Pateryn avait remplacé Sergei Gonchar dans la formation du Canadien.