La FIFA maintient la sanction contre Suárez

Luis Suárez et sa plus récente victime, Giorgio Chiellini.
Photo: Javier Soriano Agence France-Presse Luis Suárez et sa plus récente victime, Giorgio Chiellini.

La FIFA a rejeté l’appel de l’attaquant uruguayen Luis Suárez, qui contestait la longue suspension qu’on lui a imposée pour avoir mordu un rival au cours d’un match de la Coupe du monde.

 

L’organisme a fait savoir que le comité de révision rejetait dans son entièreté la contestation soumise par Suárez et la Fédération de soccer de l’Uruguay. Le joueur peut toujours porter sa cause devant le Tribunal arbitral du sport.

 

Le porte-couleurs du Liverpool FC a été suspendu pour neuf matchs internationaux et quatre mois de toutes activités de soccer, en plus de se voir imposer une amende de 100 000 francs suisses (environ 120 000 dollars) après qu’il eut mordu l’épaule du défenseur Giorgio Chiellini au cours du match de la phase de groupes que l’Uruguay a gagné 1-0 contre l’Italie.

 

C’était la troisième fois que Suárez était sanctionné pour morsure. Des incidents semblables s’étaient produits alors qu’il portait les couleurs de l’Ajax Amsterdam et de Liverpool.