Pendant le lockout dans la LNH - Tomas Plekanec brille à Kladno

Tomas Plekanec est parmi les joueurs qui connaissent le plus de succès en Europe pendant que le lockout se prolonge dans la Ligue nationale de hockey. L’attaquant du Canadien de Montréal a 8 buts et 16 points en 12 matchs avec le HC Kladno, en République tchèque.

Outre le fait que le club mise aussi sur d’autres joueurs en lockout, tels Tomas Kaberle, Jiri Tlusty et Marek Zidlicky - en plus du joueur-propriétaire Jaromir Jagr, évidemment -, Plekanec savoure le fait qu’il joue dans son patelin pour la première fois en une décennie.


« C’est spécial, a reconnu Plekanec au cours d’un entretien téléphonique lundi. L’expérience a été bonne jusqu’ici. Je suis heureux de jouer au hockey, je suis un joueur de hockey, et malheureusement nous ne pouvons pas le faire dans la LNH. »


Excités au départ par l’arrivée de plusieurs joueurs de la LNH, les partisans du Kladno et les médias ont vite changé de registre, alors qu’ils se sont mis à rehausser leurs attentes à l’endroit de l’équipe.


« Quand tu ne marques pas pendant deux matchs, c’est dans les journaux, a noté Plekanec. À peu près chaque équipe que nous affrontons, si elles nous battent, c’est presque comme si elles ont gagné les Jeux olympiques ou la Coupe Stanley. »


Kladno, qui occupait le troisième rang au classement lundi, n’est pas la seule équipe à compter sur les services de joueurs de la LNH. David Krejci et Ales Hemsky jouent pour Pardubice tandis que Vladimir Sobotka et Roman Cervenka défendent les couleurs du Slavia Praha.


Même s’il se plaît dans le contexte actuel, Plekanec espère qu’il pourra bientôt faire ses valises et retourner au Centre Bell. L’athlète âgé de 29 ans, qui a joué dans la Ligue américaine à l’occasion du lockout précédent, serait surpris de se voir forcé de demeurer en Europe durant tout l’hiver.


« Tu lis les nouvelles en provenance du Canada et des États-Unis, et tu entends les gens dire que la saison entière va être annulée, mais je ne crois pas à ça, affirme-t-il. Je ne peux croire que nous pourrions perdre toute la saison. Je suis certain qu’ils vont trouver une solution et que nous allons amorcer la saison bientôt. »


Si cela se produit, Plekanec s’attend à avoir un avantage sur les joueurs qui seront restés chez eux.


« Ce sera sûrement très difficile pour les gars qui n’auront pas joué ailleurs. »