Entente à l’amiable entre Québec et les «naufragés de l’autoroute 13»

Les automobilistes qui étaient restés coincés pendant plusieurs heures sur l’autoroute 13 lors d’une tempête de neige dans la nuit du 14 au 15 mars 2017 commenceront à recevoir leurs indemnisations dans les prochaines semaines, a confirmé Me Marc-Antoine Cloutier.
Photo: Marie-France Coallier Le Devoir Les automobilistes qui étaient restés coincés pendant plusieurs heures sur l’autoroute 13 lors d’une tempête de neige dans la nuit du 14 au 15 mars 2017 commenceront à recevoir leurs indemnisations dans les prochaines semaines, a confirmé Me Marc-Antoine Cloutier.

L’entente à l’amiable conclue entre le gouvernement du Québec et les « naufragés de l’autoroute 13 » a été autorisée par la Cour supérieure du Québec, mercredi matin.

Les automobilistes qui étaient restés coincés pendant plusieurs heures sur l’autoroute 13 lors d’une tempête de neige dans la nuit du 14 au 15 mars 2017 seront donc indemnisés prochainement, a confirmé Me Marc-Antoine Cloutier, qui pilote l’action collective entreprise au nom des victimes de ce cafouillage.

Les victimes auront trois mois à compter de mercredi pour réclamer en ligne le montant auquel ils ont droit, a ajouté Me Cloutier.

L’indemnisation va de 350 $ pour les personnes ayant été immobilisées durant quatre heures ou moins à 1100 $ pour celles ayant été prisonnières des éléments durant 10 heures et plus.

À cela s’ajoute une bonification de 25 pour cent pour diverses catégories de victimes, soit les enfants de moins de 12 ans, les personnes âgées de plus de 75 ans, les femmes enceintes et les gens ayant des conditions médicales, ceux qui ont été hospitalisés dans les 48 heures suivantes et ceux ayant été en arrêt de travail à la suite des événements.

En mars dernier, une entente était intervenue avec le gouvernement du Québec pour indemniser les automobilistes. Le dossier contre Québec est donc presque clos, mais l’action collective se poursuit contre la Ville de Montréal, qui a refusé de reconnaître toute responsabilité dans les événements.