L'INRS fait du CO2 une matière première

Adrien Bonot
Collaboration spéciale
L’usine sera située sur l’ancien chantier de la mine Carey, dans la région de Chaudière-Appalaches. Selon les estimations, elle aura assez de déchets miniers pour pouvoir être en fonctionnement durant au moins 30 ans. 
Photo: Isabelle Guité L’usine sera située sur l’ancien chantier de la mine Carey, dans la région de Chaudière-Appalaches. Selon les estimations, elle aura assez de déchets miniers pour pouvoir être en fonctionnement durant au moins 30 ans. 

Ce texte fait partie du cahier spécial Recherche

L’INRS et l’entreprise ECO2 Magnesia sont des précurseurs avec leur projet de traitement des résidus miniers.

Vous avez lu tous vos articles gratuits

Vous aimez notre contenu ?
Connectez-vous pour en lire plus.

Créez un compte

Déjà abonné? .