Le variant Delta est en voie de devenir la souche dominante dans le monde

Le variant Delta du coronavirus, détecté pour la première fois en Inde, deviendra la souche dominante dans le monde, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cette mutation est deux fois plus dangereuse que le virus originel et 60 % plus contagieuse que l’actuel variant dominant, le variant Alpha, lui-même 40 % plus contagieux que la souche de base.

En plus d’être le variant le plus contagieux découvert à ce jour, Delta résiste davantage aux vaccins. Deux doses du vaccin de Pfizer ou d’AstraZeneca protègent à plus de 90 % contre les hospitalisations, tandis que ces deux doses protègent à 96 % contre la souche originelle. Une seule dose offre environ 33 % de protection contre ce variant.

Les données sur la circulation de cette mutation ne sont ni exhaustives ni tout à fait exactes. Pour repérer cette variation virale, les autorités doivent séquencer le génome des virus lors des tests de dépistage, une étape qui n’est pas effectuée systématiquement.

La Santé publique de l’Ontario estime cependant que 40 % des nouveaux cas seraient liés à ce variant. Au Québec, il y aurait 35 cas du variant Delta, surtout à Montréal (21) et en Montérégie (7), selon les données sur le site de l’Institut national de santé publique du Québec en date de vendredi.

Le nombre de cas confirmés de COVID-19 attribués au variant Delta a bondi de 66 % au Canada la semaine dernière. L’administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, a déclaré vendredi qu’il y avait un peu plus de 2000 cas confirmés du variant.
 


Le variant Delta surpasse déjà toutes les autres souches dans plusieurs pays du monde, notamment au Royaume-Uni, en Inde, mais aussi en Russie et au Portugal.

À voir en vidéo