Un foyer québécois sur quatre est équipé d'une tablette numérique

Selon les données recueillies, 27 pour cent des foyers québécois possèdent une tablette numérique, 42 pour cent un téléphone intelligent, alors que 12 pour cent possèdent une liseuse électronique.
Photo: Annik MH de Carufel -Le Devoir Selon les données recueillies, 27 pour cent des foyers québécois possèdent une tablette numérique, 42 pour cent un téléphone intelligent, alors que 12 pour cent possèdent une liseuse électronique.

L'ordinateur portable est désormais plus populaire que l'ordinateur de table au Québec, tandis qu'un foyer sur quatre est équipé d'une tablette numérique.

C'est ce que révèle une enquête du CEFRIO, le Centre facilitant la recherche et l'innovation dans les organisations.

On y apprend que 60 pour cent des foyers québécois possèdent maintenant un ordinateur portable, contre 52 pour cent pour l'ordinateur de table.

Selon les données recueillies, 27 pour cent des foyers québécois possèdent une tablette numérique, 42 pour cent un téléphone intelligent, alors que 12 pour cent possèdent une liseuse électronique.

Le taux de foyers branchés à Internet est par ailleurs demeuré stable depuis l'année dernière.

Cette année, 78 pour cent y sont en effet branchés.

Les internautes québécois utilisent Internet de manière active près de 20 heures par semaine, toutes plateformes confondues.

Ils passent en moyenne neuf heures sur un ordinateur de bureau, sept heures sur un portable et cinq heures sur un appareil mobile.

Les internautes de 18 à 24 ans sont ceux qui passent le plus de temps à naviguer, soit 28 heures, dont neuf heures sur un appareil mobile.

Les personnes de 55 ans et plus forment le groupe d'âge qui passe le moins de temps sur Internet, et ce, peu importe la plateforme utilisée.

Le CEFRIO souligne enfin que le nombre moyen d'heures passées sur Internet
à partir d'un appareil mobile est en nette hausse au Québec, par rapport à l'année dernière.
Il est passé de 2,9 heures en 2012 à 5,1 heures en 2013.
 
3 commentaires
  • Benoît Gagnon - Inscrit 30 juillet 2013 12 h 31

    La tablette numérique

    La pire invention depuis la cassette 8-track... Je n'ai toujours pas compris l'intérêt, quand on a un téléphone portable / un ordinateur de bureau / un ordinateur portatif d'avoir une tablette numérique. Ça me dépasse. Et pourtant, je me considère comme étant un amateur de technologie. La tablette numérique me semble toujours si peu utile.

  • Yvon Bureau - Abonné 30 juillet 2013 16 h 57

    Être tabletté

    Le sens change, comme la société.

    Avant, au travail ou au Gouvernement, être tabletté, ce n'était pas du tout positif!

    Maintenant, oui, c'est fort positif. J'aime+++ cet outil de communication.

  • Katia Bellemare - Inscrit 30 juillet 2013 18 h 52

    Une autre bébelle!

    Quand on y pense franchement, dans 80% des cas, selon moi ce n'est pas nécessaire. Vive les relations humaines de vives voix et arrêtons de tout justifier par le manque de temps. Le temps ça s'organise selon les priorités que l'on accepte.
    Moi ma priorité c'est ma famille donc je n'ai pas le temps et d'argent pour ces trucs à la mode du jour.