Ce que vous devez retenir des nouvelles mesures de Québec

Le Québec prévoit atteindre un nouveau record de cas quotidiens de COVID-19 vendredi, avec un bilan situé autour de 16 000 cas, d’après le premier ministre.
Photo: Marie-France Coallier Le Devoir Le Québec prévoit atteindre un nouveau record de cas quotidiens de COVID-19 vendredi, avec un bilan situé autour de 16 000 cas, d’après le premier ministre.

Devant la montée fulgurante des cas de COVID-19 au Québec et la pression montante sur le système de santé de la province, le premier ministre, François Legault, a présenté jeudi soir une série de nouvelles mesures sanitaires entrant en vigueur le 31 décembre, à 17 h. En voici les grandes lignes.

 
  • Le couvre-feu fait son retour au Québec et sera en vigueur de 22 h à 5 h. Des amendes de 1000 à 6000 $ seront délivrées aux contrevenants.
  • Malgré l’approche des célébrations du Nouvel An, les rassemblements privés seront interdits.
  • Les salles à manger des restaurants et les lieux de culte devront fermer.
  • D’abord remise au 10 janvier, la rentrée scolaire dans les écoles primaires et secondaires sera une fois de plus reportée, cette fois au 17 janvier. La même règle sera imposée aux établissements universitaires et aux cégeps. Les cours prévus d’ici le 17 janvier devront donc se tenir en ligne.
  • Quant aux commerces non essentiels, ils devront fermer le dimanche durant les trois prochaines semaines. Cette mesure ne s’applique pas à certains commerces essentiels tels les dépanneurs, les stations-service et les pharmacies.
  • Les sports intérieurs seront suspendus.

Ces mesures s’ajoutent à celles en vigueur depuis le 20 décembre. Les revoici, en rappel.

  • Les commerces doivent limiter leur capacité de clients de moitié.
  • Les bars, les tavernes, les cinémas, les salles de spectacle, les gyms, les spas et les casinos demeurent complètement fermés.

Le Québec prévoit d’ailleurs atteindre un nouveau record de nouveaux cas quotidiens de COVID-19 vendredi, avec un bilan situé autour de 16 000 cas, d’après le premier ministre.

À voir en vidéo