Troisième dose: les 80 ans et plus peuvent désormais prendre rendez-vous

Le rendez-vous est offert, par le biais du site ClicSanté, aux personnes de 80 ans et plus qui ont reçu leur dernière dose il y a au moins six mois.
Photo: Ryan Remiorz Archives La Presse canadienne

Le rendez-vous est offert, par le biais du site ClicSanté, aux personnes de 80 ans et plus qui ont reçu leur dernière dose il y a au moins six mois.

Les personnes de 80 ans ou plus qui vivent à leur domicile peuvent maintenant prendre rendez-vous pour recevoir une dose de rappel.

Le rendez-vous est offert, par le biais du site ClicSanté, aux personnes de cette tranche d’âge qui ont reçu leur dernière dose il y a au moins six mois.

Selon le ministère de la Santé, 392 783 personnes de 80 ans et plus sont admissibles à cette dose de rappel.

Les 75 ans et plus pourront à leur tour prendre rendez-vous pour une dose de rappel à partir du 18 novembre et ceux de 70 ans et plus, à compter du 23 novembre.

À voir aussi: Comment les vaccins de Pfizer-BioNTech et de Moderna fonctionnent-ils?

Le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, avait expliqué la semaine dernière que le Comité sur l’immunisation du Québec avait observé une baisse de l’immunité chez les 80 ans et plus où il y a « peut-être une petite augmentation du taux d’hospitalisation, ce qui n’est pas encore le cas entre 70 et 79 ans ».

Les 70 ans et plus auront tout de même accès à la troisième dose « par prudence », a décrété Québec.

Par ailleurs, les personnes qui ont reçu deux doses du vaccin d’AstraZeneca, peu importe leur âge, pourront s’inscrire pour recevoir une dose d’un vaccin à ARNm — soit celui de Pfizer ou celui de Moderna — à compter du 25 novembre.

Dans tous les cas, l’échéance de six mois depuis la dernière dose doit être respectée.

Suivez l'évolution de la COVID-19 au Québec

Consultez notre tableau de bord interactif.



À voir en vidéo