La Santé publique recense 182 nouveaux cas de COVID-19

Un total de 103 610 doses de vaccin ont été administrées dans les dernières 24 heures.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne Un total de 103 610 doses de vaccin ont été administrées dans les dernières 24 heures.

Les autorités rapportent moins de 200 nouveaux cas pour la septième journée consécutive.

Selon les données publiées samedi par le ministère de la Santé, 182 nouveaux cas ont été identifiés depuis le précédent bilan. Autre signe encourageant : le nombre de cas actifs est passé de 2068 à 1970, selon les données de l'Institut de la santé publique du Québec. On a recensé 372 838 cas depuis le début de la pandémie.

Trois nouveaux décès, mais aucun au cours des 24 dernières heures, se sont ajoutés au bilan des victimes. On déplore dorénavant 11 170 morts liées à la COVID-19 depuis son apparition au Québec.

Les autorités constatent que le nombre des hospitalisations a reculé, passant de 244 à 227. Celui des patients aux soins intensifs demeure à 59.

Le nombre d'éclosions dans l'ensemble de la province continue aussi de diminuer. Il est passé de 293 à 265.

En données brutes, l'île de Montréal rapporte 60 nouveaux cas, 24 en Montérégie et 18 à Laval.

Les autorités signalent 23 cas supplémentaires dans l'Outaouais, 15 dans les Laurentides, 12 en Chaudière-Appalaches, six dans Lanaudière et la Capitale-Nationale et un seul dans le Bas-Saint-Laurent.

En zone jaune, les autorités font état de quatre autres cas en Mauricie-Centre-du-Québec et deux au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

La Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, placée en zone verte, compte sept nouveaux cas.

Un total de 20 329 prélèvements et de 20 080 analyses ont été réalisés le 10 juin. Le taux de positivité a légèrement augmenté à 1,1 %.

La campagne de vaccination s'est poursuivie à très bon rythme. Les autorités indiquent que 103 610 doses de vaccin, dont 67 761 deuxièmes doses, ont été administrées au cours des 24 dernières heures, pour un total de près de 6,60 millions.

Le pourcentage de personnes ayant reçu une première dose est de 68,2. Parmi les gens âgés de 12 ans et plus, ce pourcentage monte à environ 77. On signale aussi qu'environ 11 % de la population québécoise a reçu une deuxième dose.

Le Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ) est si optimiste qu'il a indiqué vendredi qu'il «serait tout à fait envisageable de ne pas utiliser le vaccin de Johnson & Johnson au Québec dans le contexte actuel de disponibilité croissante des vaccins à ARN messager», comme Pfizer et le Moderna.

Vendredi, Santé Canada avait annoncé qu'il ne distribuera pas les 300 000 doses du vaccin de Johnson & Johnson reçues en avril pour des raisons de santé et de sécurité.

À voir en vidéo