L’Estrie passera en zone rouge dès le 10 mai

Les activités extérieures de sport et de loisir sont permises uniquement aux personnes résidant à la même adresse ou par groupe de 8 personnes avec distanciation.
Photo: Marie-France Coallier Le Devoir Les activités extérieures de sport et de loisir sont permises uniquement aux personnes résidant à la même adresse ou par groupe de 8 personnes avec distanciation.

L’Estrie passera en zone rouge dès lundi, à 0h01, a annoncé samedi le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Selon le ministère, la situation épidémiologique dans cette région est « préoccupante ».

L’Institut national de la santé publique du Québec note qu’on a recensé 334 nouveaux cas au cours des sept derniers jours, dont 86 pour la seule journée de vendredi.

Le nombre de cas actifs s’élève à 554.

« Au cours des derniers jours, les conditions menant à la mise en place de mesures plus restrictives pour freiner la propagation du virus sur notre territoire ont été atteintes : moyenne de plus de 50 nouveaux cas positifs par jour, hausse significative du nombre d’éclosions dans la communauté, pourcentage plus élevé de cas positifs parmi les personnes testées, augmentation significative du nombre d’hospitalisations et prédominance des variants qui sont plus transmissibles », a expliqué le CIUSSS de l’Estrie, par communiqué.

Les mesures spéciales d’urgence imposées depuis le 6 mai au territoire de la MRC du Granit, voisine de la région de Chaudière-Appalaches, demeureront en vigueur.

Le ministère de la Santé énumère certaines des mesures qui devront être respectées dans toute la région : fermeture des restaurants (sauf pour les livraisons et les comptoirs pour emporter), la limite de 25 personnes dans les lieux de culte et les activités extérieures de sport et de loisir permises uniquement aux personnes résidant à la même adresse ou par groupe de 8 personnes avec distanciation.

À voir en vidéo