Santé des autochtones: partenariat suggéré avec le Conseil canadien de la santé

Toronto — Le Conseil canadien de la santé fait la promotion d'un partenariat avec les autochtones pour améliorer la santé maternelle et infantile dans leurs communautés.

À l'issue de consultations menées en début d'année auprès de travailleurs de la santé de première ligne, le Conseil conclut qu'il existe de grandes différences entre les diverses populations des Premières Nations, inuites et métisses mais qu'elles ont en commun une santé nettement plus précaire et des conditions de vie bien plus rudes que celles du reste de la population canadienne. Le rapport qui découle de cette consultation signale que la médecine occidentale aborde habituellement les problèmes de santé de façon isolée, tandis que les autochtones considèrent une vie saine comme un équilibre entre les aspects physique, spirituel, émotionnel et mental de chaque personne en relation avec les familles et les communautés. Il note aussi que l'amélioration de la santé maternelle et infantile est ralentie en milieu autochtone par la pauvreté, le colonialisme, le racisme et les séquelles traumatisantes des pensionnats.

À voir en vidéo