En bref - Spécialistes: quelques stages reprennent

Quelques stages d'étudiants en médecine ont repris hier à l'Université de Sherbrooke, malgré le mot d'ordre lancé par la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ).

Celle-ci avait indiqué à ses membres qu'ils ne devaient pas reprendre l'enseignement avant lundi au plus tôt. Certains ont de fait respecté la directive et refusé de reprendre les étudiants hier. La direction de l'université avait appelé au retour en classe. Mais d'autres professeurs-spécialistes ont au contraire accepté de mettre fin à leurs moyens de pression, ont indiqué des sources étudiantes. Il n'empêche que la situation demeure préoccupante à l'échelle de la province, assez pour que la Conférence des doyens des facultés de médecine du Québec sente le besoin de faire une deuxième sortie publique demain. Lundi, elle avait indiqué que le semestre de la cohorte de futurs spécialistes était déjà en péril. Demain, les doyens étudieront les moyens politiques ou juridiques dont ils disposent pour inciter les spécialistes à revenir enseigner avant qu'il ne soit trop tard. La journée d'hier a aussi donné lieu à quelques échanges entre Québec et la FMSQ, mais «rien d'important», selon la fédération.