Début du procès sur l’attaque meurtrière de l’Halloween 2020 à Québec

Au lendemain du drame, le Service de police de la ville de Québec avait indiqué que les gestes du tueur avaient été prémédités.
Photo: Renaud Philippe Le Devoir Au lendemain du drame, le Service de police de la ville de Québec avait indiqué que les gestes du tueur avaient été prémédités.

C’est lundi, au palais de Justice de Québec, que débutera le procès de Carl Girouard, l’homme accusé d’avoir assassiné deux personnes le soir de l’Halloween 2020 dans les rues du Vieux-Québec.

Les procédures, qui doivent durer quatre semaines, visent notamment à évaluer la santé mentale de l’accusé, a indiqué au Devoir son avocat, Pierre Gagnon.

La poursuite sera représentée par Me François Godin, qui faisait partie de l’équipe de procureurs chargés du procès d’Alexandre Bissonnette en 2019. Le procès sera présidé par le juge Richard Grenier.

Âgé de 26 ans, l’accusé fait face à deux accusations de meurtre au premier degré et cinq accusations de tentative de meurtre. Deux personnes (Suzanne Clermont et François Duchesne) ont péri de sa main, et cinq autres ont été grièvement blessées.

Au lendemain du drame, le Service de police de la ville de Québec (SPVQ) avait indiqué que les gestes du tueur avaient été prémédités. L’homme originaire des Laurentides s’était présenté dans les rues du Vieux-Québec muni d’un sabre japonais dans le but d’attaquer des gens.

Les travaux du tribunal doivent débuter lundi par la sélection du jury qui devra trancher dans cette affaire.
 


Une version précédente de ce texte indiquait que Carl Girouard était âgé de 25 ans. Il est plutôt âgé de 26 ans. Nous avons corrigé l'erreur. Nos excuses. 

 

À voir en vidéo