Trans Mountain commence la construction de son pipeline en Colombie-Britannique

Une équipe d’un maximum de 50 personnes prépare la zone, mais l’effectif passera à environ 600 personnes pendant les pics de construction plus tard cet été ou au début de l’automne.
Photo: Jason Franson La Presse canadienne Une équipe d’un maximum de 50 personnes prépare la zone, mais l’effectif passera à environ 600 personnes pendant les pics de construction plus tard cet été ou au début de l’automne.

Trans Mountain affirme avoir franchi une autre « étape clé » dans son projet visant à tripler la capacité d’un oléoduc acheminant le pétrole de la région d’Edmonton vers le port de Burnaby, en Colombie-Britannique.

Dans un communiqué, la société a indiqué que la construction d’une section de sept kilomètres de la canalisation avait débuté à Kamloops.

Une équipe d’un maximum de 50 personnes prépare la zone, a expliqué l’entreprise, mais l’effectif passera à environ 600 personnes pendant les pics de construction plus tard cet été ou au début de l’automne.

La société d’État fédérale a précisé que l’achèvement du tronçon de pipeline de Kamloops était prévu dans environ sept mois.

Kamloops fait partie de la zone de construction intérieure de Trans Mountain, qui doit voir 185 kilomètres de tuyaux installés du nord de la ville jusqu’au sommet de la route Coquihalla.

Trans Mountain livre environ 300 000 barils de produits pétroliers par jour, mais son expansion devrait permettre de porter ce volume à 890 000 barils et augmenter le nombre de pétroliers passant par le port de Vancouver à plus d’un par jour.

« C’est une bonne nouvelle pour les travailleurs de la région et une étape importante dans la construction de cette infrastructure essentielle », a affirmé dans un communiqué le président et chef de la direction de Trans Mountain, Ian Anderson.

Les dépenses de construction dans la région de Kamloops devraient dépasser 450 millions $ au cours des deux prochaines années, avec des dépenses de main-d’œuvre supplémentaires de plus de 40 millions $.

L’installation de conduits a commencé en Alberta à la fin de l’année dernière et la première section de canalisation, près d’Edmonton, est terminée à 60 %, a indiqué la société le mois dernier.

Le coût estimé de l’achèvement de l’ensemble du projet d’expansion était initialement estimé à 7,4 milliards $, mais M. Anderson a indiqué en février que le budget était passé à 12,6 milliards $.