Les minorités religieuses se sentent moins en sécurité depuis la «Loi 21»

Ces résultats ont été obtenus en combinant un sondage Léger, mené en ligne auprès de la population générale, avec un sondage de l’Association d’études canadiennes mené en ligne auprès de musulmans, de juifs et de sikhs.
Graham Hughes archives La Presse canadienne Ces résultats ont été obtenus en combinant un sondage Léger, mené en ligne auprès de la population générale, avec un sondage de l’Association d’études canadiennes mené en ligne auprès de musulmans, de juifs et de sikhs.

Au total, 1828 Québécois ont été interrogés pour les deux sondages en ligne.

Vous avez lu tous vos articles gratuits

Vous aimez notre contenu ?
Connectez-vous pour en lire plus.

Créez un compte

Déjà abonné? .