Les Québécois voient la lumière au bout du tunnel

Ce texte est tiré du Courrier du coronavirus du 20 juin, le dernier de la série. Pour vous abonner à l'une de nos infolettres, cliquez ici.

L’optimisme des Québécois atteint un sommet. Ils sont moins de 10 % à penser que le pire de la crise est encore à venir.

C’est ce qui ressort du dernier sondage de l’INSPQ à propos de l’attitude et des comportements des Québécois.
 


Derrière cet optimiste se cache une forme de réalisme. Ils demeurent 54 % à considérer que la pandémie n’est pas terminée, et 70 % estiment qu’il est « important de continuer à appliquer les mesures contre la COVID-19 afin de protéger les personnes vulnérables ».

Ce coup de sonde démontre aussi que certaines habitudes sont ancrées chez les Québécois. Près des deux tiers des répondants affirment avoir « l’intention de porter le masque dans certaines situations, même si ce n’est plus obligatoire de le faire ».

À voir en vidéo