Quelques dons marquants dans l'histoire de l’Université Concordia

André Lavoie
Collaboration spéciale
Reconnue pour son dynamisme, la Faculté des beaux-arts bénéficie de la générosité de plusieurs donateurs.
Photo: Université Concordia Reconnue pour son dynamisme, la Faculté des beaux-arts bénéficie de la générosité de plusieurs donateurs.

Ce texte fait partie du cahier spécial Philanthropie

En 2019, une page d’histoire fut tournée à l’Université Concordia en ce qui a trait au soutien philanthropique. Jamais un don aussi important n’avait été offert, soit 30 millions. Mais n’essayez pas de savoir qui se cache derrière ce montant, le donateur refuse que l’on dévoile son identité. Par contre, de nombreux étudiants pourront profiter de ce précieux soutien financier, et ne se gêneront sûrement pas pour le dire !

Même chose pour plusieurs mécènes, compagnies ou organisations qui tiennent à afficher clairement leur soutien, leur reconnaissance et leur confiance envers cet établissement universitaire. Certains sont d’ailleurs de fiers diplômés pour qui le passage à Concordia fut déterminant, autant sur le plan professionnel que sur le plan personnel. Tour d’horizon de quelques dons qui changent la donne.

La Fondation RBC

 

La pandémie dans laquelle nous sommes encore plongés a pu refroidir certains élans philanthropiques, mais ce n’est pas le cas pour tous. La Fondation RBC a récemment offert une contribution de 1 million, somme consacrée au programme Réussir malgré tout (pour assurer l’égalité des chances parmi la clientèle étudiante) et à la réalisation de stages dans des organismes sans but lucratif supervisés par l’Institut d’enseignement coopératif. Pour les deux programmes combinés, ce sont près de 50 stages rémunérés qui seront offerts au cours des quatre prochaines années.

BMO Groupe financier

 

Décédé en février 2020, l’homme d’affaires L. Jacques Ménard a laissé sa marque partout où il est passé… et il était partout ! De l’OSM à Fusion Jeunesse en passant par Hydro-Québec, celui qui dirigeait les activités québécoises de la Banque de Montréal aurait été fier qu’une contribution de 2,5 millions soit faite en son nom par BMO Groupe financier. Préoccupé par le décrochage scolaire, amoureux des arts, financier respecté, l’argent versé au printemps dernier reflète parfaitement ses valeurs, une partie allant au profit de l’École de gestion John-Molson et l’autre à la Faculté des beaux-arts. L’ancien diplômé et chancelier de Concordia n’aurait pas fait les choses autrement.

Fiducie familiale Peter-N.-Thomson

 

Reconnue pour son dynamisme, pépinière de talents, la Faculté des beaux-arts bénéficie de la générosité de plusieurs donateurs, dont celle de la Fiducie familiale Peter-N.-Thomson. Le nom de cet ancien président de Power Corporation décédé en 2011 et d’origine montréalaise est désormais associé au don le plus important jamais reçu par un programme universitaire en beaux-arts au Québec. Les 5,6 millions offerts permettront de créer plusieurs bourses d’études, de même que de mettre en place d’un fonds d’innovation pour des projets de grande envergure.

Banque Nationale

 

Il est souvent question de l’importance stratégique de la relève. En offrant 2 millions dans le cadre de la Campagne pour Concordia, l’institution financière témoigne du sérieux qu’elle accorde aux entreprises émergentes et novatrices du Québec. Ce soutien bénéficiera au programme MentorConnect, point de convergence où des mentors donnent temps et expertise à de jeunes entrepreneurs pleins d’enthousiasme, mais qui doivent apprendre à naviguer sur des mers parfois agitées.

Fondation Amelia et Lino Saputo Jr. et Fondation Mirella et Lino Saputo

 

Le Centre de transformation sociale SHIFT constitue en quelque sorte un carrefour entre le savoir universitaire, l’expertise communautaire et l’entrepreneuriat étudiant. Vous avez un projet qui aura un impact réel sur les technologies, les infrastructures ou la gouvernance, et qui fera de Montréal une ville plus prospère et plus inclusive ? Le Centre veut soutenir ces changements, et a lui-même été soutenu à sa création en 2019 par les deux fondations de la famille Saputo avec un don totalisant 10 millions.

Fondation Jean Paul Riopelle

 

2023 marquera le centième anniversaire de naissance du peintre Jean Paul Riopelle, un des plus célèbres signataires du manifeste Refus global, et l’une des figures québécoises en arts visuels parmi les plus connues sur la scène internationale. Le Centre d’histoire orale et de récits numérisés fera partie de la fête grâce à un don de 150 000 $ de cette Fondation en hommage au talent de Riopelle, soutenant un projet qui permettra d’immortaliser les souvenirs de ceux et celles qui l’ont bien connu, et d’explorer son influence sur les artistes d’aujourd’hui.

À voir en vidéo