Huit ans plus tard, la ville de Lac-Mégantic se souvient

Les manifestants ont souligné la mémoire des victimes en déposant des fleurs sur les rails.
Photo: Marie-France Coallier Le Devoir Les manifestants ont souligné la mémoire des victimes en déposant des fleurs sur les rails.

Le premier ministre Justin Trudeau affirme que ses pensées et celles des Canadiens accompagnent ce mardi les résidents de la ville de Lac-Mégantic qui se souviennent de la pire tragédie ferroviaire de l’histoire du Canada survenue tout juste huit ans plus tôt, le 6 juillet 2013.

Ce jour-là, un train rempli de pétrole brut a dévalé une pente en amont de la municipalité pour finalement dérailler en plein centre-ville de Lac-Mégantic, déclenchant des explosions et un immense incendie qui a fait 47 morts et défiguré le centre de la ville.

Dans un communiqué, le premier ministre Trudeau affirme que le pays tout entier se souvient et trouve inspiration dans la bravoure, la force et la résilience de Lac-Mégantic et des résidents de toute la région.

Son collègue, le ministre des Transports Omar Alghabra, a qualifié le drame d’« inimaginable ». Il a appelé tout le pays à prendre un moment de recueillement en mémoire des victimes.

« Cet anniversaire nous rappelle également l’importance de poursuivre un travail acharné pour rendre notre système ferroviaire encore plus sécuritaire pour les Canadiens », a-t-il ajouté dans une déclaration écrite.

À ce sujet, il assure que son ministère s’efforce de concrétiser le projet de la voie de contournement ferroviaire « le plus rapidement possible ». L’échéancier prévoit que le tout sera complété en 2023.

Du côté de l’opposition aux communes, le chef du Parti conservateur, Erin O’Toole, a aussi offert une déclaration écrite pour apporter son soutien à la communauté.

« Aujourd’hui, nous nous souvenons et nous honorons les vies perdues, ainsi que celles changées à jamais par cette tragédie. Nous les portons dans nos pensées », a-t-il écrit en ajoutant que cet anniversaire doit servir de rappel pour qu’une telle tragédie « ne se reproduise plus jamais ».

Commémorations

Sur le coup de midi, les cloches de l’église ont sonné 47 fois en l’honneur des victimes décédées dans l’incendie. Au même moment, des dignitaires et les citoyens ont été invités à prendre un moment de silence. Les drapeaux de la municipalité ont été mis en berne.

Une marche a également rassemblé quelques dizaines de personnes à l’invitation de la Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire à Lac-Mégantic. Ces gens réclament la fin du transport ferroviaire de pétrole dans la région et la tenue d’une commission d’enquête publique sur la tragédie.

Photo: Marie-France Coallier Le Devoir

Les manifestants ont aussi souligné la mémoire des victimes en déposant des fleurs sur les rails.

À 19 h 30, une messe sera célébrée à l’église Sainte-Agnès. L’abbé Francis Morency, accompagné des abbés Steve Lemay et Gilles Baril, présidera cette cérémonie.

Et à 20 h 45, tous les membres de la communauté sont invités à un cinéma en plein air qui présentera le documentaire « Marcheurs d’étoiles », du réalisateur Anthony Ferro, qui sera sur place pour l’occasion en compagnie de plusieurs citoyens, bénévoles et acteurs du milieu qui y ont contribué.

Par ailleurs, c’est aussi en ce 6 juillet que le microréseau électrique de Lac-Mégantic a été inauguré en présence, notamment, de la mairesse Julie Morin et de la p.-d.g. d’Hydro-Québec, Sophie Brochu.

À voir en vidéo