Les bienfaits de l'ennui, ou l'art d'apprivoiser la solitude

Hélène Roulot-Ganzmann
Coordinatrice aux publications spéciales
Il est très important d’avoir de petits moments de pause sociale durant lesquels tu n’es avec personne d’autre que toi-même, surtout pas avec ton cellulaire ou ta console!
Photo: Getty Images Il est très important d’avoir de petits moments de pause sociale durant lesquels tu n’es avec personne d’autre que toi-même, surtout pas avec ton cellulaire ou ta console!

Ce texte fait partie du cahier spécial Le Petit D

On le sait bien que tes amis t’ont manqué durant ces derniers mois et que tu as hâte de pouvoir enfin passer du temps avec eux ! Mais n’oublie pas pour autant de t’ennuyer de temps à autre durant les vacances, car tu n’en retireras que des bienfaits !

Te souviens-tu de la dernière fois que tu t’es ennuyé vraiment ? Pendant le confinement sans doute, alors que tu n’avais même pas le droit de jouer avec un ami au parc ? Te rappelles-tu ce que tu as fait ? Peut-être as-tu regardé un peu par la fenêtre de ta chambre. Il pleuvait. Tu as suivi des yeux une goutte d’eau descendre le long de la vitre. Et puis, ça t’a donné l’idée de ressortir tes blocs et de créer un mécanisme « super le fun » pour faire descendre une petite bille. Et même quand tu étais plus jeune… Ton papa avait refusé de jouer avec toi, arguant qu’il avait du travail. Tu t’étais consolé avec une petite couverture qui traînait sur ton lit. Puis tu avais eu l’idée de l’accrocher à la fenêtre et, en deux temps, trois mouvements, tu avais fabriqué une tente pour tes toutous, dont tu étais ben, ben fier !

Tout ça pour dire que, même si tu trouves ça difficilement tolérable de t’ennuyer, ça a du bon ! « Ça permet de développer ta créativité, indique la psychologue Geneviève Beaulieu-Pelletier. Tu es en état d’observation et de réflexion. Tu vois les objets d’une autre façon, tu es plus attentif aux détails. C’est ce qui va te donner l’envie d’utiliser la fonction d’un objet que tu n’avais pas encore explorée. En cela, tu deviens plus autonome et tu développes ton estime, puisque tu parviens à trouver tes propres solutions, tout seul. »

Apprivoise ta solitude !

Une fois que tu es devenu adolescent, l’ennui peut aussi être très bénéfique, parce qu’il va te permettre de mieux te connaître, en dehors de celui que tu crois devoir être quand tu es avec ta gang. « Il faut apprendre à apprivoiser cette solitude sans sentir que c’est “plate” d’être seul, ajoute Mme Beaulieu-Pelletier. C’est important pour le développement de l’identité. »

Car, oui, tu existes, même quand l’autre n’est pas présent. Ce qui signifie aussi que tu n’es jamais obligé de suivre le mouvement et d’accepter ce que les autres proposent si ça ne te chante pas. C’est vrai que, cet été, tu vas avoir pas mal envie de rattraper le temps perdu et de te nourrir des relations avec les autres. Mais rappelle-toi qu’il est très important d’avoir de petits moments de pause sociale durant lesquels tu n’es avec personne d’autre que toi-même, surtout pas avec ton cellulaire ou ta console ! Et peut-être que, quel que soit ton âge, tu auras alors l’envie de fouiller dans tes placards pour ressortir tes blocs ou ta vieille couverture.

À voir en vidéo