La fermeture des frontières est prolongée jusqu’au 31 juillet

La frontière la plus longue au monde, entre les États-Unis et le Canada, est fermée depuis le 21 mars, sauf pour le commerce des biens et marchandises. La fermeture est en vigueur au moins jusqu’au 21 juillet.
Photo: Elaine Thompson Associated Press La frontière la plus longue au monde, entre les États-Unis et le Canada, est fermée depuis le 21 mars, sauf pour le commerce des biens et marchandises. La fermeture est en vigueur au moins jusqu’au 21 juillet.

Le Canada a indiqué mardi avoir adopté une prolongation des mesures de fermeture de ses frontières aux étrangers, sauf aux Américains, et de quarantaine obligatoire à l’arrivée dans le pays, afin d’éviter la propagation de la pandémie de coronavirus.

Le Canada a prolongé la validité des mesures « à la frontière interdisant l’entrée au Canada de tout étranger en provenance d’un pays autre que les États-Unis », qui expiraient le 30 juin, « jusqu’au 31 juillet », selon un communiqué de l’agence de la santé publique du Canada. La fermeture des frontières avec les États-Unis restera pour sa part en place au moins jusqu’à la mi-juillet.

La mesure de quarantaine et d’isolement obligatoire à l’entrée au pays est pour sa part effective jusqu’au 31 août.

Cette décision intervient alors que l’Europe, qui avait interdit les voyages « non essentiels » vers le continent depuis le 17 mars, rouvre mercredi ses frontières aux voyageurs de quinze pays, dont le Canada et à l’exception notamment des États-Unis, pays le plus touché au monde par la pandémie.

À l’approche des fêtes nationales du Canada (1er juillet) et des États-Unis (4 juillet), le gouvernement canadien a rappelé que les mesures de fermeture des frontières avec les États-Unis « resteront en vigueur au moins jusqu’au 21 juillet ».

Cette restriction, qui est prévue dans le cadre d’un accord bilatéral avec le voisin américain, « peut être davantage prolongée, au besoin pour des raisons de santé publique », a précisé l’agence des services frontaliers du Canada, dans un communiqué.

Depuis le 21 mars

La frontière la plus longue au monde est fermée depuis le 21 mars, sauf pour le commerce des biens et marchandises.

Mi-mars, le gouvernement canadien a annoncé la fermeture des frontières aux déplacements « non essentiels » des voyageurs étrangers. Il a ensuite rendu obligatoire l’isolement de 14 jours jusqu’alors recommandé à tous les voyageurs revenant de l’étranger.

Nous nous préparons pour une deuxième vague, qui pourrait frapper très fort

Depuis début juin, les ressortissants étrangers peuvent rejoindre leur famille vivant au Canada, s’ils sont des conjoints, des enfants, des parents ou des tuteurs légaux de citoyens canadiens.

La quarantaine obligatoire, prévue dans le cadre de la Loi sur la mise en quarantaine, prévoit une amende pouvant aller jusqu’à 750 000 dollars canadiens et une peine de six mois de prison.

« Nous nous préparons pour une deuxième vague, qui pourrait frapper très fort », a prévenu lundi le premier ministre Justin Trudeau en évoquant des investissements en équipements de protection et tests de dépistage afin de « réagir rapidement et fermement si jamais il y a une éclosion dans les mois à venir ».

Mardi, le Canada recensait quelque 104 000 cas de coronavirus et 8 600 décès.

À voir en vidéo