La cuisine communautaire réinventée

Lorsque la crise du coronavirus a frappé, la Cuisine collective Hochelaga-Maisonneuve (CCHM) a dû arrêter abruptement ses activités. Les rassemblements dans le vaste espace de la rue Adam - servant à se retrouver autour de quelques casseroles pour cuisiner ensemble, puis repartir chacun avec ses plats - se retrouvaient d'un coup interdits. Et pourtant, les besoins étaient encore là, voire plus criants qu’avant... Il a fallu se réinventer rapidement.

Lisez aussi «7000 repas par semaine livrés à des familles vulnérables».

1 «Comme on ne pouvait plus accueillir nos 43 groupes de cuisine collective dans nos locaux, on a décidé de redéployer nos services en sens inverse», explique Benoist De Peyrelongue, directeur général de la Cuisine collective Hochelaga-Maisonneuve (CCHM). «On cuisine maintenant pour eux et on leur livre ensuite la nourriture.» Hubert Hayaud Le Devoir
2 Des cohortes de bénévoles se sont succédé chez Cuisine collective Hochelaga-Maisonneuve (CCHM). Hubert Hayaud Le Devoir
3 À l'angle des rues Adam et Joliette, dans le quartier Hochelaga, à Montréal, des bénévoles chargent leurs vélos de nourriture récoltée et préparée par la CCHM. Ils se mettent ensuite en route vers 16 organismes communautaires, 10 HLM et 4 coopératives d’habitations, les ports d’attache pour rejoindre les familles ayant besoin d’un soutien alimentaire. Hubert Hayaud Le Devoir
4 L'essentiel de la livraison de l’aide alimentaire se fait par le biais de bénévoles du réseau Cyclistes solidaires, mis sur pied dans la foulée de la crise du coronavirus. Hubert Hayaud Le Devoir
5 Parmi les aliments distribués: une caisse de brocolis Hubert Hayaud Le Devoir
6 Les cyclistes, bien emmitouflés, ont amené avec eux leur propre remorque ou encore leur sac à dos.  Hubert Hayaud Le Devoir
7 Jonathan Alarie est intervenant communautaire au YMCA Hochelaga-Maisonneuve. Hubert Hayaud Le Devoir
8 Des bénévoles du Centre communautaire Hochelaga (CCH) répartissent dans des boîtes les denrées livrées. Hubert Hayaud Le Devoir
9 Hubert Hayaud Le Devoir
10 Chaque boîte est destinée à une famille. Le Centre communautaire Hochelaga fournit une aide alimentaire à quelque 150 familles du quartier qu’il connaissait déjà puisqu’il les desservait en loisirs. Hubert Hayaud Le Devoir

À voir en vidéo