​Grand format Les photos de la semaine du 22 mars

1 Wuhan (Chine), le 23 mars 2020 | Dans la province du Hubei, en Chine, la pandémie semble désormais sous contrôle. Les travailleurs ont déjà été autorisés à retourner au travail. Les employés de l’usine de Dongfeng Motor Group à Wuhan ont dû sans doute pousser un soupir de soulagement. Une bonne nouvelle aussi pour des sociétés étrangères, puisque le constructeur automobile chinois possède des co-entreprises avec les japonais Honda et Nissan, notamment. En Chine, les cas d’infection signalés viennent maintenant de l’étranger, essentiellement. Jeudi, Pékin a d’ailleurs décidé de fermer temporairement ses frontières et de réduire ses vols internationaux.  Agence France-Presse
2 Montréal, le 25 mars 2020 | Montréal a décrété vendredi l’état d’urgence local sur le territoire de l’agglomération en raison de la pandémie de COVID-19. Pas question de mettre la ville en quarantaine, mais les citoyens sont encore tenus d’éviter tout déplacement non essentiel. Pour ceux de retour de voyage, c’est la quarantaine obligatoire pour 14 jours, et ils doivent éviter de sortir, ne serait-ce que pour aller à l’épicerie. Toutefois, tout le monde a encore le droit de sortir marcher ou courir, pourvu qu’ils respectent les mesures de distanciation physique, ont insisté en point de presse la mairesse Valérie Plante et la directrice régionale de la santé publique de Montréal, la Dre Mylène Drouin.  Ryan Remiorz La Presse canadienne
3 Montréal (Québec), le 24 mars 2020 | Depuis que le Québec est en état d’urgence sanitaire pour mieux lutter contre la COVID-19, les citoyens — petits et grands — sont appelés à rester à la maison. Dans le contexte, le besoin de prendre l’air se fait vite sentir. Surtout lorsqu’on a des enfants en bas âge à la maison qui ont besoin de bouger. Sienna Krols, 3 ans, a eu l’idée de faire un bonhomme de neige avec ses parents, mardi dernier à Montréal. Elle a même décoré Aurore — c’est son nom (!) — d’un arc-en-ciel, comme on en voit de plus en plus dans les fenêtres des foyers de la province.  Marie-France Coallier Le Devoir
4 New York (États-Unis), le 22 mars 2020 | Les États-Unis ont dépassé vendredi la barre des 100 000 cas de COVID-19. Le pays est désormais celui qui est le plus touché par la propagation du virus, devant la Chine et l’Italie. En sol américain, c’est l’État de New York qui est pour l’heure l’épicentre de la pandémie. On y a enregistré plus de 500 morts et près de la moitié de la totalité des cas américains. Les hôpitaux débordent, surtout dans la Grosse Pomme. La métropole a des airs de ville déserte depuis plusieurs jours, notamment à Times Square où le son des klaxons, des travailleurs pressés et des appareils photo de touristes ont fait place au silence. Ou presque. Spencer Platt Getty Images Agence France-Presse
5 Phnom Penh (Cambodge), le 24 mars 2020 | Un homme conduit une charrette à moteur chargée de chaussures d’occasion qu’il vend à travers les rues de Phnom Penh, la capitale du Cambodge. Tang Chhin Sothy Agence France-Presse
6 Los Angeles (États-Unis), le 22 mars 2020 | Le Chinese Theater, salle historique du Hollywood Boulevard, hôte de la prestigieuse cérémonie des Oscar depuis 2002… L’endroit est aujourd’hui plus que silencieux. Depuis que la Californie a été placée en confinement — incluant la tentaculaire et populeuse Los Angeles —, ses quelque 40 millions d’habitants restent chez eux afin de freiner la propagation du nouveau coronavirus. Frederic J. Brown Agence France-Presse
7 Montréal, le 25 mars 2020 | Lucie Corbeil est itinérante depuis huit ans. Elle vit dans la rue et couche dans les refuges, ces derniers temps dans celui de l’ancien Hôpital Royal Victoria. Elle ne quitte jamais son gros rat blanc, nommé Wow. Il l’accompagne au quotidien et l’aide à passer le temps, les rues de Montréal se vidant, et l’ennui s’installant.  Marie-France Coallier Le Devoir
8 Tokyo (Japon), le 24 mars 2020 | Le rêve olympique du Japon s’est transformé en cauchemar dans les dernières semaines. Les prochains Jeux olympiques prévus en juillet à Tokyo ont finalement été remis à l’an prochain en raison de la pandémie. Après avoir longtemps tergiversé, le Comité international olympique en a fait l’annonce mardi, cédant aux pressions à l’international. Le Canada avait fait savoir le dimanche qu’il ne comptait pas envoyer d’athlètes si les Jeux étaient maintenus pour 2020. Plusieurs pays, dont l’Australie, la Norvège, le Portugal et l’Allemagne, avaient rapidement emboîté le pas. Charly Triballeau Agence France-Presse
9 La Nouvelle-Orléans (États-Unis), le 25 mars 2020 | Nyla, 3 ans, accompagne sa mère Chavonne Clark pour faire la manche dans les rues de La Nouvelle-Orléans, en Louisiane. Mme Clark était phlébotomiste dans une entreprise locale jusqu’à ce qu’elle perde son emploi à cause de la pandémie. Aux États-Unis, comme dans beaucoup d’autres pays du globe, des centaines de milliers de personnes ont perdu leur emploi. La crise du coronavirus et les mesures de confinement pour y faire face ont ralenti l’économie, à un point tel que des entreprises n’ont eu d’autres choix que de procéder à des mises à pied.  David Grunfeld via Associated Press
10 Londres (Royaume-Uni), le 24 mars 2020 | Au Royaume-Uni, on dénombrait 14 543 cas de contamination à la COVID-19 au moment où ces lignes étaient écrites. Plus de 750 personnes en sont décédées. Le pays — et le monde entier — a été secoué après la mort d’une jeune femme de 21 ans, vraisemblablement liée au coronavirus. C’est du moins ce que le coroner a affirmé à la famille de la défunte, avant de se rétracter vendredi. Chloe Middleton est morte des suites d’une crise cardiaque, selon le «Guardian». La plus jeune victime de la COVID-19 en sol britannique serait donc un jeune homme de 28 ans. Justin Tallis Agence France-Presse