L’écrasement d’un petit avion à Kingston fait plusieurs morts

Le Bureau de la sécurité des transports (BST) du Canada a envoyé une équipe d’enquêteurs sur le site d’un accident d’avion qui a fait plusieurs morts à Kingston, en Ontario.

Le BST a déclaré que l’avion se dirigeait vers l’aéroport de Kingston depuis la région de Toronto lorsqu’il s’est écrasé mercredi soir dans une zone boisée, à environ 7 km de sa destination.

La police de Kingston n’a pas précisé combien de personnes se trouvaient à bord, et les ambulanciers paramédicaux ont affirmé qu’ils s’étaient rendus sur les lieux, mais n’avaient traité aucun patient.

L’agent Ash Gutheinz, porte-parole de la police, a dit que rien ne permet de croire qu’il y a des survivants.

Il a ajouté que la zone avait reçu un avis de vents au moment de l’incident, et que bien que ceux-ci n’aient pas été aussi violents que prévu, il y a certainement eu des bourrasques.

Plusieurs résidants de la région ont déclaré qu’il y avait de fortes pluies et des vents forts au moment de l’accident.

« J’ai été surpris que qui que ce soit ait volé la nuit dernière parce qu’il y avait eu beaucoup d’avis pour annoncer l’arrivée de cette tempête », a raconté Rob Gibson, qui vit à proximité du site de l’accident.

M. Gibson a dit qu’il pouvait entendre des hélicoptères à la recherche de l’avion la nuit dernière, mais qu’il n’avait entendu aucun son causé par l’accident lui-même.

Le BST a déclaré que l’avion en cause était un Piper PA-32 immatriculé aux États-Unis.