Le Devoir se démarque aux North American Digital Awards

Un débat avec les quatre chefs organisé par l'Institut du Nouveau Monde et «Le Devoir».
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Un débat avec les quatre chefs organisé par l'Institut du Nouveau Monde et «Le Devoir».

Le Devoir est reparti avec une deuxième et une troisième places, lundi soir, lors de la remise des prix saluant les réalisations numériques des médias d’Amérique du Nord, à New York. Ces honneurs soulignent la qualité des réalisations de nos équipes et consacrent nos stratégies éditoriales.

Dans la catégorie Meilleure utilisation de la vidéo numérique, Le Devoir a remporté la deuxième place aux North American Digital Awards, derrière Quartz. Ce sont des vidéos explicatives réunies sous l’appellation « Espace citoyen » qui ont retenu l’attention du jury. Ces vidéos avaient été lancées lors de la dernière campagne électorale québécoise et visaient à répondre à des questions des citoyens : comment fonctionne une campagne électorale ? Qu’est-ce que le mode de scrutin proportionnel ? Le Québec pourrait-il soutenir la gratuité scolaire ? Quels ont été les grands pans de la réforme Barrette ? Autant de questions qui ont servi de socle à l’équipe du D Lab, le laboratoire numérique du Devoir, pour fournir des réponses vulgarisées et animées. Les lecteurs ont aimé. Et le jury aussi.

Dans la catégorie Meilleur projet destiné à susciter l’engagement de jeunes publics, notre « Dialogue jeunesse avec les chefs » a séduit le jury et nous repartons avec une troisième place, derrière le Washington Post (1er) et le Pittsburgh Post-Gazette (2e). Le 17 août dernier, l’Institut du Nouveau Monde (INM) avait organisé avec Le Devoir un dialogue jeunesse réunissant les chefs des quatre principaux partis, venus parler politique avec 700 jeunes de 18 à 35 ans. Les questions avaient été préparées par une équipe jeunesse de l’INM. Le débat, animé par le directeur du Devoir, Brian Myles, était diffusé en direct sur les réseaux sociaux et a connu un franc succès.

Ces distinctions s’ajoutent à une série d’honneurs venus souligner cette année le travail acharné de l’ensemble des équipes du Devoir. Elles consacrent également la place de choix qu’occupe notre média dans le maintien de standards de qualité et de la mission d’information, le tout dans un environnement appelant le changement et la recherche constante d’améliorations pour rejoindre de nouveaux publics et plaire aux lecteurs.