Des écoles évacuées après des alertes à la bombe à Toronto

<p>La Chang School de l'Université Ryerson était fermée mardi pour une enquête policière, et l’Université de l’École d’art et de design de l’Ontario a déclaré que tous ses bâtiments avaient été évacués et resteraient fermés jusqu’à nouvel ordre.</p>
Photo: Graeme Roy La Presse canadienne

La Chang School de l'Université Ryerson était fermée mardi pour une enquête policière, et l’Université de l’École d’art et de design de l’Ontario a déclaré que tous ses bâtiments avaient été évacués et resteraient fermés jusqu’à nouvel ordre.

Au moins deux campus d’établissements postsecondaires de Toronto ont été évacués, mardi matin, alors que la police enquêtait sur des menaces d’attentat à la bombe visant plusieurs écoles.

L’Université Ryerson a déclaré que les enquêteurs avaient donné leur feu vert pour la réouverture de son école Chang, peu avant 11 h. L’Université OCAD, cependant, a indiqué qu’elle resterait fermée toute la journée et toute la soirée, et aviserait ultérieurement pour ses activités de mercredi.

La police de Toronto a affirmé que quatre établissements postsecondaires — les universités OCAD et Ryerson, et les collèges Humber et George Brown — avaient fait l’objet de menaces, ce qui touche 10 campus. On ignore combien d’entre eux ont été effectivement évacués mardi matin.

Le premier appel a été fait peu avant 9 h et toutes les menaces étaient de même nature, a précisé la police.

Le directeur de la police de Toronto, Mark Saunders, a déclaré que les autorités prenaient tous ces incidents au sérieux.

«Si ce sont des canulars [...], dans le passé, nous avons appréhendé des gens pour de fausses allégations, mais pour l’instant, nous les considérons comme une infraction grave», a-t-il déclaré.

La police demande à quiconque ayant reçu une menace ou possédant des informations à ce sujet de se manifester.