Disparition d’Ariel Jeffrey Kouakou: les plongeurs mettent fin à leurs recherches

<p>Lundi, les plongeurs étaient à l’oeuvre pour une première fois depuis que le petit Ariel a disparu.</p>
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne

Lundi, les plongeurs étaient à l’oeuvre pour une première fois depuis que le petit Ariel a disparu.

Les plongeurs de la police de Montréal ont mis fin à leurs recherches dans la rivière des Prairies pour tenter de retrouver le petit Ariel Jeffrey Kouakou.
 

La police a précisé que six plongées différentes ont été effectuées dans la rivière entre lundi et mardi après-midi.
 

Elle précise que les recherches sont toujours en cours, mais que les plongeurs ne retourneront dans la rivière que si de l’information permet de conclure que d’autres plongées sont nécessaires.
 

Les policiers ont jusqu’ici visité les résidants du quartier à la recherche d’indices, et ils ont mobilisé chevaux, chiens, véhicules tout-terrain et hélicoptère pour ratisser le secteur.


Le père du garçon croit qu’Ariel a été enlevé et il demande au Service de police de la Ville de Montréal de déclencher une nouvelle alerte Amber — une première alerte avait été lancée après sa disparition, la semaine dernière.
 

Le sergent Manuel Couture précise que cette décision sera prise par les enquêteurs.


Par ailleurs, la récompense pour toute information permettant de retrouver le garçon atteint maintenant 100 000 $: un homme d’affaires de la région a ajouté 50 000 $.


La police indique qu’elle a reçu jusqu’ici près de 600 informations de citoyens.