Congé de paternité: victoire pour un employé congédié

Le Tribunal administratif du travail vient d’annuler le congédiement d’un employé d’un restaurant Amir. Il ordonne aussi à l’employeur d’indemniser le travailleur et de le réintégrer dans son emploi. Le plaignant, Lhoussine Sadek, alléguait avoir été victime d’une forme de congédiement illégal, en avril 2016, après le refus de son employeur de le réintégrer dans son poste habituel au terme de son congé de paternité. Le représentant de l’employeur affirmait que c’était plutôt M. Sadek qui avait démissionné parce qu’il avait refusé son nouvel horaire de travail. Mais le juge administratif François Caron n’a pas cru la version du représentant de l’employeur.

À voir en vidéo