Des manifestants du FRAPRU occupent un hôpital désaffecté

Photo: Pedro Ruiz Le Devoir

Après une manifestation au centre-ville de Montréal, une soixantaine de manifestants du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) ont occupé lundi en fin de journée un hôpital désaffecté à l’angle du boulevard René-Lévesque et de la rue Saint-André. Ils réclamaient des investissements des gouvernements provincial et fédéral afin de créer des logements sociaux. « On pourrait transformer des bâtiments désoccupés comme celui-ci par exemple », a expliqué au Devoir l’une de ses porte-parole, Marie-José Corriveau. Le Service de police de la Ville de Montréal a rapidement tenté de disperser les occupants, utilisant du gaz lacrymogène et du poivre de cayenne malgré la présence d’au moins cinq enfants et de personnes en fauteuil roulant.