À Outremont, le parc de Vimy devient le parc Jacques-Parizeau

La femme de Jacques Parizeau, Lisette Lapointe, était présente lors de la cérémonie intime, dimanche.
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir La femme de Jacques Parizeau, Lisette Lapointe, était présente lors de la cérémonie intime, dimanche.

L’ancien parc de Vimy, dans l’arrondissement Outremont, à Montréal, a été rebaptisé parc Jacques-Parizeau, pour rendre hommage à l’ancien premier ministre du Québec, dimanche.

La cérémonie intime s’est déroulée en après-midi en présence des proches de M. Parizeau, décédé le 1er juin 2015, à l’âge de 84 ans.

Étudiant au collège Stanislas et professeur à l’École des hautes études commerciales. Jacques Parizeau a vécu à Outremont durant de nombreuses années, ayant résidé sur l’avenue Robert qui jouxte le parc qui portera dorénavant son nom.

Cette décision de renommer ainsi le parc De Vimy a été critiquée par plusieurs, comme manquant de respect à la mémoire militaire canadienne. Notamment, l’ancien chef par intérim du Parti libéral du Canada, Bob Rae, a été virulent, qualifiant la décision « d’insultante ».

Un nouveau parc de Vimy a été créé dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce, et un monument rend hommage aux soldats canadiens qui ont combattu à Vimy en avril 1917, lors de la Première Guerre mondiale.

1 commentaire
  • Steve Brown - Abonné 3 octobre 2016 07 h 45

    Bob Rae insulté

    En espérant que l'ONU délègue une mission d'observation lors du prochain référendum sur l'indépendance. Le référendum de 1995 a été insulté par la tricherie du canada anglais.

    Au grand nombre des réalisations attribuées à m. Parizeau, on aurait pu en ajouter bien d'autres dont il avait déjà, lui-même, pris le crédit.

    Steve Brown
    Charny