Régis Labeaume porte plainte à la police pour menaces

Le maire de Québec, Régis Labeaume
Photo: Jacques Nadeau Archives Le Devoir Le maire de Québec, Régis Labeaume

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a porté plainte à la police après avoir reçu des menaces sur les réseaux sociaux.

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) confirme qu’elle a ouvert une enquête portant sur un individu.

Lundi, la Ville de Québec a annoncé qu’elle ne fera plus de placements publicitaires sur les ondes de CHOI Radio X.

Elle a accusé la station de promouvoir « l’opposition aux mesures sanitaires » et de constituer un « danger pour la santé publique ».

Le propriétaire de Radio X, RNC média, a rétorqué lundi en disant vouloir continuer d’informer les auditeurs, tout en conservant un sens critique à l’égard de l’actualité.

L’entreprise a déclaré ne pas accepter « toute association tendancieuse et fallacieuse avec le mouvement conspirationniste ».

L’annonce de la Ville a incité d’importants annonceurs, comme Desjardins, Uniprix et Hydro-Québec, à retirer leurs publicités des ondes de CHOI Radio X.

Si le SPVQ n’établit pas de lien pour l’instant entre cet événement et les menaces reçues, le cabinet du maire Labeaume, lui, n’y voit aucune ambiguïté.

« Le maire a porté plainte au SPVQ pour menace. Cette menace a été faite sur Facebook après la diffusion du communiqué concernant les publicités à CHOI », a déclaré l’attaché de presse François Moisan.

Régis Labeaume va rencontrer la presse mardi à 13 h 30 pour une annonce concernant le milieu événementiel.

À voir en vidéo