Le plan d’action de Québec en prévision d’une 2e vague en neuf points

Le gouvernement du Québec prévoit un recrutement massif de préposés dans les CHSLD et interdire la mobilité de la main-d'œuvre.
Photo: Valérian Mazataud Le Devoir Le gouvernement du Québec prévoit un recrutement massif de préposés dans les CHSLD et interdire la mobilité de la main-d'œuvre.

Le gouvernement du Québec a présenté son plan d’intervention afin de préparer le réseau de la santé et des services sociaux à une potentielle deuxième vague d’éclosions. Le plan, s’articulant autour de neuf axes d’intervention, sera mis en oeuvre d’ici le 30 septembre.

 
  • Les milieux de vie pour aînés : maintenir un accès sécuritaire dans les CHSLD et RPA pour les proches aidants et avoir un gestionnaire responsable par CHSLD.
  • Les clientèles vulnérables : offrir des services de soutien à domicile adaptés aux besoins des usagers et maintenir le délestage au minimum pour les services sociaux.
  • La main-d’œuvre : recruter massivement des préposés dans les CHSLD et interdire la mobilité de la main-d’œuvre.
  • Le dépistage : réduire les délais de l’ensemble du processus de dépistage.
  • La prévention et le contrôle des éclosions : avoir une personne attitrée aux mesures de prévention et contrôle des infections dans chaque établissement.
  • L’organisation clinique et les services : soutenir une offre de services optimale en chirurgie, en endoscopie et en imagerie médicale.
  • L’approvisionnement : avoir des réserves suffisantes en équipements de protection individuelle.
  • La gouvernance : s’assurer de préciser les rôles et les tâches de chacun des acteurs du réseau.
  • Les communications : rejoindre l’ensemble de la population par des communications ciblées et adaptées aux différents publics.