Pas d’enquête sur la photo d’Halloween controversée de Catherine Dorion

Le PLQ avait déposé une plainte auprès de la commissaire à l’éthique et à la déontologie. Il voyait dans cette photographie une atteinte à l’institution de l’Assemblée nationale et à la dignité de la fonction de député.
Photo: Facebook Catherine Dorion / La Presse canadienne Le PLQ avait déposé une plainte auprès de la commissaire à l’éthique et à la déontologie. Il voyait dans cette photographie une atteinte à l’institution de l’Assemblée nationale et à la dignité de la fonction de député.

La commissaire à l’éthique et à la déontologie n’enquêtera pas sur les circonstances entourant la publication d’une photo d’Halloween de la députée solidaire Catherine Dorion.

Ni la tenue de l’élue de Taschereau ni sa décision de prendre place sur le pupitre central du Salon rouge ne seront analysées par la commissaire Ariane Mignolet, comme le réclamaient les élus du Parti libéral du Québec (PLQ).

« Il n’y aura pas d’enquête parce que le but d’une enquête est de faire la lumière sur des faits et, dans l’espèce, tous les faits sont connus », a résumé mercredi l’adjointe exécutive à la commissaire, Shirley-Ann Sheridan. Elle a assuré d’emblée que « chaque élément » de cette histoire avait été « vérifié et considéré » avant qu’une telle décision soit prise.

La commissaire, a-t-elle ajouté, n’enquête pas sur de « possibles manquements aux valeurs de l’Assemblée nationale ». Ces valeurs « sont évolutives et ce sont les députés qui les définissent », a-t-elle rappelé.

Le PLQ a déposé jeudi une plainte auprès de la commissaire à l’éthique et à la déontologie relativement à une photo d’Halloween publiée par Catherine Dorion. Il voyait dans cette photographie une atteinte à l’institution de l’Assemblée nationale et à la dignité de la fonction de député.