Legault décline l’invitation de Blanchet au premier caucus du Bloc

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, a sollicité une rencontre avec le premier ministre François Legault, en marge du caucus bloquiste jeudi.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, a sollicité une rencontre avec le premier ministre François Legault, en marge du caucus bloquiste jeudi.

C’est l’histoire d’une attirance qui ne semble pas réciproque : le premier ministre François Legault a décliné l’offre de rencontrer le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, jeudi à Québec, selon ce qu’a appris La Presse canadienne mercredi.

Le Bloc québécois, qui a fait élire 32 députés lundi, tient son premier caucus jeudi dans un hôtel de Québec voisin des bureaux du premier ministre Legault.

À cette occasion, le chef de la formation, Yves-François Blanchet, a sollicité une rencontre avec le premier ministre Legault, en marge du caucus bloquiste qui se termine en milieu d’après-midi.

Or, M. Legault tient à ce que sa première rencontre avec un chef fédéral, à la suite du scrutin de lundi dernier, soit avec son homologue, le premier ministre Justin Trudeau.

C’est ce qu’il avait affirmé mardi, en conférence de presse, en commentant les résultats de la soirée électorale.

Mercredi, son cabinet a réaffirmé que le premier tête-à-tête du premier ministre du Québec avec un chef politique fédéral serait avec M. Trudeau et personne d’autre.

Lors d’un entretien téléphonique, mardi matin, M. Legault a d’ailleurs invité M. Trudeau à participer à une rencontre de travail en sa compagnie à Québec, dès que cela sera possible.

Questionné mardi à savoir quel rôle il voyait à la Chambre des communes pour le Bloc québécois, pour promouvoir les dossiers du Québec, M. Legault avait répliqué qu’à Ottawa son « interlocuteur ce sera Justin Trudeau », cherchant visiblement à prendre ses distances du leader souverainiste.

Durant toute la campagne électorale, M. Blanchet s’est collé aux positions et aux revendications de M. Legault, incluant la défense de la loi québécoise sur la laïcité de l’État, promettant d’être celui qui s’en ferait l’écho à la Chambre des communes.

Mercredi, le cabinet de M. Blanchet a confirmé la demande de rencontre avec le premier ministre Legault.

Le principe de la rencontre a été accepté, mais ce sera pour plus tard, une fois que MM. Trudeau et Legault auront eu un échange.

Apparemment, M. Blanchet n’a pas été vexé par la tournure des événements, estimant normal que le premier ministre Legault souhaite en premier lieu s’entretenir avec son homologue fédéral.

Aucune date n’a été fixée pour un tête-à-tête Legault-Blanchet.

Il est prévu que M. Blanchet fera un point de presse jeudi au terme du caucus.