Âge légal: après le cannabis, l’alcool?

Le ministre Lionel Carmant a laissé entendre qu’il aurait mieux valu fixer l’âge légal pour consommer de l’alcool à 21 ans.
Photo: iStock Le ministre Lionel Carmant a laissé entendre qu’il aurait mieux valu fixer l’âge légal pour consommer de l’alcool à 21 ans.

Après avoir indiqué mercredi qu’il aurait souhaité que l’âge légal pour consommer du cannabis soit établi à 25 ans, le ministre Lionel Carmant a laissé entendre jeudi qu’il aurait mieux valu fixer l’âge légal pour consommer de l’alcool à 21 ans, soit trois ans plus tard que maintenant.

Dans deux entrevues accordées jeudi, le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux a remis en doute le bien-fondé de la limite actuelle. « Je pense que [si c'était à refaire pour l’alcool], avec toutes les données qu’on connaît, peut-être que 18 ans ne serait pas le bon âge. »

Mais devant la presse parlementaire, il a par la suite mis de l’eau dans son vin. « Je ne crois pas qu’on va faire un débat actuellement là-dessus, a-t-il précisé. Pour le cannabis, la décision est beaucoup plus récente, je crois que c’est plus acceptable de discuter [de l’âge légal] pour le cannabis. » Le ministre a déposé mercredi le projet de loi 2, qui fera passer de 18 à 21 ans l’âge légal pour consommer du cannabis au Québec.

« L’alcool est quand même une substance toxique qui a des effets néfastes, a ajouté M. Carmant. On veut protéger tous nos jeunes. L’âge légal est à 18 ans, mais il y a des jeunes de 16-17 ans qui s’en procurent facilement. »

Et avoir une limite à 21 ans pour l’alcool aurait changé quoi à tout ça ? « On ne dit pas que ç’aurait été préférable, mais on dit que c’est quelque chose qui aurait peut-être [dû être] considéré. »

La question du cannabis a monopolisé une partie des débats de la période de questions de jeudi. Pour sa part, Manon Massé (chef parlementaire de Québec solidaire) s’est demandé si « on est en train de retourner à l’idéologie conservatrice des années 1950. Ça m’inquiète », a-t-elle dit après avoir relevé les commentaires de Lionel Carmant sur l’alcool.

« Les jeunes ne doivent pas consommer du cannabis, c’est dan-ge-reux », a rétorqué le premier ministre François Legault pour défendre son projet de loi. « Soyons cohérents : l’objectif est de convaincre les jeunes de ne pas en consommer. Ça passe avant faire des profits, ça passe avant faire la guerre au crime organisé. »