Les Forums jeunesse préparent leur réplique

Ces organismes ont comme mission d’assurer la prise en charge, la promotion et la défense des intérêts de la jeunesse aux niveaux local, régional et provincial.
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir Ces organismes ont comme mission d’assurer la prise en charge, la promotion et la défense des intérêts de la jeunesse aux niveaux local, régional et provincial.

Non seulement les Forums jeunesse refusent de mourir, mais ils comptent bien persuader le premier ministre d’accepter un projet qui pourrait déboucher sur de nouveaux financements, en plus de les engager dans les discussions entourant la future politique jeunesse.

En principe, les 19 Forums jeunesse du Québec auraient dû mettre la clé sous la porte le 30 juin dernier, date à laquelle le gouvernement Couillard leur a arraché le financement annuel de 14 millions de dollars qu’il octroyait depuis 15 ans à ces organismes régionaux, dont la mission est d’assurer la prise en charge, la promotion et la défense des intérêts de la jeunesse aux niveaux local, régional et provincial.

Le Devoir a appris qu’un comité transitoire a toutefois été élu par l’ensemble des Forums jeunesse le 23 juin dernier. Il a pour mandat d’élaborer d’ici la fin de l’été un « projet concerté et structurant en matière de participation citoyenne » au Secrétariat à la jeunesse du Québec. « Nous avons une expertise que nous ne voulons pas perdre. Mais nous sommes ouverts à l’idée de revoir le mandat, voire le nom de nos entités », explique Félix Joyal Lacerte, président de la table de concertation des Forums jeunesse régionaux.

Avec ce projet, M. Joyal Lacerte se dit confiant que les Forums jeunesse pourront faire partie des discussions entourant la future politique jeunesse, qui se tiendront à l’automne, juste après la consultation publique en cours. « L’essence même du nouveau projet a pu être validée par le premier ministre Philippe Couillard », ajoute-t-illors d’une rencontre le 13 mai dernier. Les Forums ont récolté plus d’une centaine d’appuis d’organismes divers aux quatre coins de la province, tous pour la continuation de leurs activités.

LE COURRIER DE LA COLLINE

Chaque jeudi, l'équipe du Devoir à Québec résume l'essentiel de la semaine parlementaire. Retrouvez aussi la note de Michel David, notre chroniqueur politique. Inscrivez-vous, c'est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.

1 commentaire
  • Gaston Bourdages - Abonné 14 juillet 2015 09 h 04

    Tous ces plus jeunes qui font le libre...

    ...choix de se prendre en mains et qui, à mon humble avis, appartiennent à cette catégorie de gens que monsieur Alexandre Jardin, dans son dernier bouquin, qualifient de «FAIZEUX», par opposition aux «DIZEUX».
    Chapeau! aussi pour l'élan que vous offrez, que vous suggérez à mes 71 heureux grisonnants printemps.
    C'est vraiment beau de vous «voir aller» !
    Avec mes admiratifs respects,
    Gaston Bourdages,
    P.S. Mille mercis madame Daphnée pour nous garder ainsi au parfum de ces beautés de comportements.