Jagmeet Singh promet de s’attaquer aux échappatoires fiscales et aux fraudeurs

Lors d’un arrêt de campagne à Sudbury, en Ontario, M. Singh a déclaré que l’une des principales priorités de son parti était de combler les lacunes qui ont permis aux entreprises d’éviter de payer des impôts au Canada.
Photo: Jonathan Hayward La Presse canadienne Lors d’un arrêt de campagne à Sudbury, en Ontario, M. Singh a déclaré que l’une des principales priorités de son parti était de combler les lacunes qui ont permis aux entreprises d’éviter de payer des impôts au Canada.

Le chef du NPD, Jagmeet Singh, a martelé que des sociétés et des milliardaires évitent de verser des milliards de dollars de recettes fiscales alors qu’il rejetait le blâme sur l’inaction du chef libéral Justin Trudeau.

Lors d’un arrêt de campagne à Sudbury, en Ontario, M. Singh a déclaré que l’une des principales priorités de son parti était d’augmenter les impôts des ultra-riches et de combler les lacunes qui ont permis aux entreprises d’éviter de payer des impôts au Canada.

Il a dit que même si M. Trudeau a promis qu’il s’attaquerait à ces problèmes, il n’en a pas fait assez.

Le NPD promet d’augmenter de 100 millions de dollars le financement de l’Agence du revenu du Canada (ARC) pour renforcer l’application de la loi, bien que M. Trudeau ait augmenté le budget de l’ARC de centaines de millions $ alors qu’il était premier ministre.

M. Singh propose également d’exiger des sociétés qu’elles prouvent que leurs transactions à l’étranger sont légitimes et qu’elles rendent publiquement compte de leurs impôts.

M. Trudeau a déclaré lors d’un arrêt de campagne sur la Rive-Sud de Montréal qu’il avait augmenté les impôts des riches, mais qu’il devait y avoir un équilibre entre les impôts et la croissance économique.

Pour en savoir plus sur les élections fédérales 2021

En visualisations de données En vidéo Débats des chefs Sur le terrain Nos analyses Nos chroniques



À voir en vidéo