Assez de doses pour vacciner les Canadiens deux fois cet été

Photo: Sean Kilpatrick La Presse canadienne

Le Canada s’attend à recevoir assez de doses pour protéger plus tôt que prévu tout le monde souhaitant être vacciné contre la COVID-19. Avec un grand total de 68 millions de doses attendues par Ottawa d’ici à la fin du mois de juillet, il sera possible d’inoculer deux fois près de 90 % de la population canadienne cet été.

« Nous sommes très confiants que les Canadiens pourront être doublement vaccinés avant septembre », a indiqué le premier ministre Justin Trudeau, lors d’un point de presse virtuel puisqu’il se trouve en isolement chez lui après un voyage en Europe pour le G7. En ce moment, 35 millions de doses des différents vaccins homologués ont été livrées au Canada ; 30 millions ont été administrés.

« Nous avons des vaccins qui arrivent par million ces prochaines semaines, et le plus tôt qu’une grande portion de gens sera doublement vaccinée, le plus tôt nous reviendrons à la normale », a ajouté le premier ministre. Il a promis qu’un plan de réouverture plus complet doit être dévoilé la semaine prochaine.

Restrictions au voyage

Le retour à la normale n’est toutefois pas prévu à la frontière de sitôt. Les voyages non essentiels seront toujours interdits à la frontière terrestre entre le Canada et les États-Unis au moins jusqu’au 21 juillet, a annoncé Ottawa. Le premier ministre avait déjà indiqué qu’il n’était pas arrivé à s’entendre avec le président américain, Joe Biden, quant à cette réouverture.

La cible que s’est fixée le fédéral avant de permettre la libre circulation à la frontière est au minimum 75 % de la population vaccinée d’une dose et 20 % complètement vaccinés. Il est prévu d’atteindre ce seuil dans les prochaines semaines.

Ottawa a confirmé vendredi qu’un système de preuve vaccinale sera mis en place pour faciliter la vie aux voyageurs vaccinés. « Par rapport au certificat de vaccination, nous sommes en train de travailler sur une solution à moyen terme, c’est-à-dire quelque chose qui serait facilement reconnu […] par les autres pays pour que les Canadiens voyagent », a expliqué Justin Trudeau. Même si cette certification est fédérale, il serait de la tâche des provinces de fournir les bases de données des citoyens vaccinés.

Nous avons des vaccins qui arrivent par millions ces prochaines semaines, et le plus tôt qu’une grande portion de gens sera doublement vaccinée, le plus tôt nous reviendrons à la normale

À court terme, un système intérimaire sera implanté pour permettre d’insérer sa preuve vaccinale à l’application ArriveCan. Cette preuve doit au préalable être rendue disponible par les provinces. Plus de détails doivent être annoncés lundi quant à son fonctionnement.

Quarantaines maintenues

Il n’est pas encore question d’annuler la quarantaine obligatoire à l’hôtel pour les voyageurs de retour au pays, du moins pour l’instant. Ce système a déjà coûté près d’un demi-milliard de dollars, a rapporté Le Devoir. Même s’il dit « comprendre la frustration » des voyageurs, le premier ministre Trudeau a prévenu que tout assouplissement serait graduel.

« Il faut se souvenir que, même si un individu est protégé des pires conséquences de la COVID s’il est doublement vacciné, ça ne l’empêche pas de transmettre la COVID aux gens de son entourage, de sa famille, même s’il a une double vaccination. […] C’est une question aussi de protéger la communauté qui n’a pas encore suffisamment de deuxièmes doses. »

En moyenne, le nombre de cas quotidien était de 1137 cette semaine, une baisse de plus de 85 % par rapport au plus fort de la troisième vague, a souligné l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, Theresa Tam. Le premier ministre n’a pas voulu dire si l’amélioration de la situation sanitaire rendait sécuritaire la tenue d’éventuelles élections cet été.

À voir en vidéo