Ottawa investit 214 millions dans des candidats-vaccins faits au Québec et au Canada

Le premier ministre Justin Trudeau fait le point sur la pandémie de COVID-19.
Photo: Adrian Wyld Archives La Presse canadienne Le premier ministre Justin Trudeau fait le point sur la pandémie de COVID-19.

Ottawa va fournir jusqu'à 173 millions de dollars à l'entreprise Medicago, de Québec, pour son candidat-vaccin contre la COVID-19.

Le premier ministre Justin Trudeau a indiqué vendredi que ces fonds serviront à faire progresser le potentiel vaccin de Medicago et à mettre sur pied une installation de production à Québec.

Le gouvernement fédéral a par ailleurs réservé 76 millions de doses du futur vaccin de Medicago au cas où les tests s'avéreraient concluants.

M. Trudeau a également indiqué que plus de 41 millions seront investis pour d'autres candidats-vaccins au pays, dont 18,2 millions iront à l'entreprise Precision NanoSystems, de Vancouver.

Le Canada a déjà des ententes de principe avec plusieurs fabricants pour l'élaboration d'un futur vaccin. Jusqu'à maintenant, trois d'entre eux – ceux d'AstraZeneca, de Moderna et de Pfizer - sont au stade de demande d'autorisation par Santé Canada.

M. Trudeau assure que le Canada sera prêt lorsqu'un vaccin sera disponible.

En attendant, le gouvernement fédéral a commencé à recevoir les premiers tests de dépistage rapides de l'entreprise pharmaceutique Abbott. Des centaines de milliers d'entre eux sont en cours de distribution à l'échelle du pays, a indiqué M. Trudeau, et d'autres livraisons suivront sous peu.

Jeudi, le Canada a enregistré 2788 nouveaux cas de COVID-19, un record jusqu'à maintenant.

M. Trudeau a mis en garde contre un certain relâchement ressenti au sein de la population, rappelant que des vies sont en danger. Il dit avoir bon espoir que les Canadiens pourront aplatir la courbe cet automne, tout comme ils l'ont fait au printemps.

D'autres détails suivront.