Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse démissionne

Stephen McNeil
Photo: Andrew Vaughan Stephen McNeil

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Stephen McNeil, a annoncé, jeudi, sa démission à titre de premier ministre et de chef du Parti libéral.

Lors d’une conférence de presse en matinée, il a déclaré qu’après 17 ans de vie politique dans la province, il était temps pour lui de faire autre chose.

Stephen McNeil entend demeurer en fonction jusqu’à ce que son successeur soit identifié par son parti. Il a été élu premier ministre une première fois en 2013, puis réélu en 2017.

En réponse aux questions des journalistes, il a déclaré avoir d’abord prévu tirer sa révérence en avril, mais la pandémie de la COVID-19 est venue bousculer ses plans.

Cette annonce a tout de même pris les observateurs politiques par surprise et Stephen McNeil a confirmé n’avoir informé son caucus de sa décision que le matin même.

Parmi ses principales réalisations, M. McNeil cite la croissance du secteur privé et le contrôle des dépenses en salaires dans le secteur public.

À voir en vidéo