La course à la direction du Parti conservateur reprend

Le processus se poursuivra avec des bulletins de vote par correspondance, qui devront être remplis et reçus avant le 21 août.
Photo: Darren Calabrese La Presse canadienne Le processus se poursuivra avec des bulletins de vote par correspondance, qui devront être remplis et reçus avant le 21 août.

Le Comité organisateur de l’élection du chef du Parti conservateur du Canada (PCC) annonce que la course peut reprendre immédiatement.

Les membres du Comité se sont réunis mercredi pour discuter de la reprise du processus devant mener au choix du successeur au chef démissionnaire, Andrew Scheer. L’échéancier nécessaire pour terminer la course a été étudié et le Comité a conclu que l’élection à la chefferie pouvait reprendre tout de suite en apportant des modifications pour s’adapter aux circonstances actuelles.

Le processus se poursuivra avec des bulletins de vote par correspondance, comme l’exige la constitution du parti, et tous les bulletins devront être remplis et reçus avant le 21 août.

Le résultat sera annoncé dès que ces bulletins pourront être correctement traités et examinés par les scrutateurs tout en respectant les directives sanitaires en vigueur à ce moment-là. L’annonce de l’identité de la personne qui dirigera le Parti conservateur dépendra des directives sanitaires et gouvernementales en vigueur en août.

Le 26 mars dernier, le Comité a suspendu la course en raison de l’incidence des directives sanitaires et des fermetures exigées par le gouvernement sur l’achèvement de l’élection d’un nouveau chef qui devait être identifié le 27 juin.

Au moment de la suspension, quatre candidats au leadership s’étaient qualifiés : l’avocate de Toronto Leslyn Lewis, l’ancien ministre Peter MacKay, l’ancien ministre et actuel député Erin O’Toole et le député Derek Sloan.