«On n’est pas sorti du bois», dit Trudeau

« Dans bien des régions du pays, le virus a ralenti sa progression, mais on n’est pas sorti du bois », a annoncé Justin Trudeau, mardi, quelques minutes avant la publication des plus récentes prévisions de l’Agence de la santé publique du Canada sur l’évolution de l’épidémie de la COVID-19 au pays.

Se présentant, comme à son habitude, devant la presse en fin d’avant-midi, le premier ministre a partagé la conclusion des prévisions de l’agence.

« Les mesures que nous avons prises jusqu’à maintenant fonctionnent. En fait, dans beaucoup de régions du pays, la courbe s’est aplatie », a-t-il dit.

Cette annonce s’est accompagnée, une fois de plus, des mises en garde de circonstances.

Le premier ministre a également dit que les principes de base pour un déconfinement sur lesquels Ottawa et les provinces s’entendent seraient publiés, eux aussi, mardi. Et comme la veille, il a donné l’exemple de la capacité de dépistage de la maladie qui doit être suffisante avant de permettre l’ouverture des écoles et des commerces.

Parlement virtuel

Les députés fédéraux tiennent pour une première fois une réunion virtuelle des Communes, mardi.

Dès midi, les élus qui ont la capacité de se brancher à distance participaient à une séance du tout nouveau « comité spécial sur la pandémie de la COVID-19 ». Ils pouvaient déposer des pétitions pendant 15 minutes, puis tenir une période de questions qui devait durer 90 minutes.

Justin Trudeau et ses ministres répondaient donc aux questions de l’opposition.

Les 338 députés auraient le droit de « siéger » virtuellement, mais tous ne se sont pas inscrits à l’exercice, l’accès à Internet étant difficile dans certaines régions du pays.

Mercredi, c’est en personne qu’un petit groupe de députés siégera aux Communes. On y examinera alors le projet de loi qui offre une prestation canadienne d’urgence (PCU) aux étudiants pour remplacer leurs revenus d’emplois d’été, de mai à août.

Rapatriements

Lundi, des Canadiens ont pu rentrer au pays en provenance de l’Inde et du Pakistan.

Ils sont 345 920 citoyens canadiens à l’étranger à s’être inscrits auprès du ministère des Affaires mondiales. Le nombre réel de Canadiens hors du pays est beaucoup plus élevé.

Ottawa a distribué 7,1 millions $ en prêts à 2181 de ces expatriés involontaires. Le gouvernement fédéral étudie encore quelque 2000 autres demandes de prêts.

Nombre de cas

Il y a eu plus de 740 000 tests administrés au Canada jusqu’à maintenant. Environ 7 pour cent d’entre eux ont détecté la maladie.

Ces tests ont décelé 49 025 cas confirmés et probables. La COVID-19 a provoqué la mort de 2766 Canadiens.

Distribution des cas au pays, selon les plus récents bilans provinciaux et territoriaux : 24 982 cas au Québec, dont 1599 décès ; 15 381 cas en Ontario, dont 951 décès ; 4696 cas en Alberta, dont 75 décès ; 1998 cas en Colombie-Britannique, dont 103 décès ; 900 cas en Nouvelle-Écosse, dont 24 décès ; 365 cas en Saskatchewan, dont cinq décès ; 272 cas au Manitoba, dont six décès ; 258 cas à Terre-Neuve-et-Labrador, dont trois décès ; 118 cas au Nouveau-Brunswick, dont 112 guéris ; 26 cas à l’Île-du-Prince-Édouard, dont 24 guéris ; 11 cas au Yukon, dont huit guéris ; cinq cas dans les Territoires-du-Nord-Ouest, tous guéris ; aucun cas au Nunavut.

À ces bilans provinciaux et territoriaux s’ajoutent les 13 cas, tous guéris, chez les passagers rapatriés du navire de croisière Grand Princess le 10 mars.

À voir en vidéo