Démission surprise du premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador

Dwight Ball a annoncé sa démission dans une vidéo publiée lundi.
Photo: Sean Kilpatrick La Presse canadienne Dwight Ball a annoncé sa démission dans une vidéo publiée lundi.

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Dwight Ball, quitte son poste.

La démission-surprise du premier ministre libéral a été annoncée lundi dans une vidéo publiée sur internet.

M. Ball, qui a été réélu au printemps dernier, mais pour former un gouvernement minoritaire, invoque sa volonté de consacrer plus de temps à sa vie privée avec sa famille et ses amis à Deer Lake.

Il a demandé au président du Parti libéral de lancer une course à la direction dès que possible pour lui trouver un successeur.

Âgé de 63 ans, M. Ball indique qu’il demeurera premier ministre jusqu’à ce qu’un nouveau chef soit choisi et qu’il demeurera député de Humber-Gros-Morne jusqu’aux prochaines élections provinciales.

Le premier ministre affirme qu’il continuera aussi de superviser l’élaboration du prochain budget et qu’il accordera la priorité à la protection des contribuables contre les dépassements de coûts du barrage hydroélectrique de Muskrat Falls.

Son annonce survient une semaine après l’annonce conjointe du fédéral et de la province sur la refonte de la structure financière du mégaprojet du Bas Churchill au Labrador.

Présentement évalué à 12,7 milliards de dollars, le barrage en est venu à constituer un tiers de la dette nette de la province depuis sa sanction en 2012.

Le barrage devrait produire plus d’électricité que la province ne peut en vendre, et sa structure financière actuelle aurait laissé les contribuables le soin de combler la différence à partir de 2021.

Bien que l’annonce de la semaine dernière n’ait pas tellement éclairci les détails du nouveau modèle, M. Ball a promis à nouveau lundi qu’il n’y aurait pas une explosion des tarifs d’électricité.

« Notre plan fonctionnera », a-t-il déclaré dans la vidéo.

M. Ball avait été élu premier ministre en décembre 2015 ; il était auparavant chef de l’opposition officielle depuis 2012.

Il a dit qu’il avait décidé d’entamer le processus d’un changement à la direction du parti maintenant étant donné le statut minoritaire de son gouvernement et l’imprévisibilité de la prochaine date des élections.

« Le moment est venu pour moi de faire place à une nouvelle direction dans mon parti et dans ma province », a déclaré M. Ball, qui dans la vidéo était assis à son bureau, flanqué de drapeaux de Terre-Neuve-et-Labrador et du Canada.

M. Ball a dû composer avec des temps économiques difficiles à Terre-Neuve-et-Labrador.

La province amorce 2020 en faisant face à de sombres prévisions financières. La vérificatrice générale Julia Mullaley a rapporté à la fin de l’année dernière que la dette nette de la province était plus élevée qu’elle ne l’a jamais été et a averti que le gouvernement « ne vit pas selon ses moyens ».

Malgré les difficultés, M. Ball avait insisté sur le fait que sous sa direction, le gouvernement allait remettre les finances de la province sur la bonne voie.

« J’ai accepté ce poste alors que notre province faisait face à des défis sans précédent dans notre histoire, a-t-il déclaré. Nous avons surmonté ces défis ensemble. »

Le premier ministre a remercié ses électeurs, son personnel, son parti et sa famille, disant qu’il a hâte de contribuer à la province par d’autres moyens.