Petit guide de l’électeur

Les Canadiens sont appelés aux urnes lundi pour élire les 338 députés de la 43e législature de la Chambre des communes. Ces élections fédérales sont les deuxièmes à date fixe de l’histoire et se déroulent selon un mode de scrutin uninominal à un tour.

Qui Tous les citoyens canadiens âgés de 18 ans et plus peuvent voter, à condition de prouver leur identité et leur adresse au moment de le faire. D’ailleurs, tout travailleur ayant qualité d’électeur (à l’exception de certains du secteur des transports) dispose de trois heures consécutives lundi pour aller voter pendant ses heures de travail. Et ce temps ne peut être déduit de son salaire. L’employeur peut toutefois décider du moment où son employé peut s’absenter.

 Les électeurs désireux de se prévaloir de leur droit de vote devront se rendre lundi dans le bureau de vote de leur circonscription. L’adresse du lieu est inscrite sur une carte d’information d’Élections Canada que reçoit par la poste chaque électeur inscrit. Si vous n’avez pas reçu cette carte ou qu’elle contient des erreurs, pas de panique ! Il est possible de s’inscrire sur la liste électorale ou de mettre à jour ses renseignements à son bureau de vote le jour du scrutin.

Quand ? Les quelque 20 000 bureaux de vote à travers le pays seront ouverts lundi pendant 12 heures. Les heures varient d’une province à l’autre en raison du décalage horaire. Les bureaux de vote au Québec seront ouverts de 9 h 30 à 21 h 30.

Comment ? Pour voter, un électeur doit avoir en sa possession au moins une pièce d’identité — permis de conduire, par exemple — pour prouver son identité et son adresse. Il peut aussi apporter sa carte d’information d’Élections Canada, mais il devra le cas échéant présenter un autre document, tel qu’un passeport, un relevé de carte de crédit ou encore une carte étudiante.

Si l’électeur n’a pas de pièce d’identité sur lui, il peut toujours signer une « déclaration solennelle » pour voter, prouvant son identité et son adresse. Il doit néanmoins être accompagné d’une autre personne, un « répondant » qui le connaît et qui est inscrit au même bureau de vote.