Singh dit avoir atteint son objectif de campagne, «donner une voix» aux gens

M. Singh doit continuer à faire campagne en Colombie-Britannique, mais seules des visites d’entreprises locales figurent à son agenda pour le reste de la journée de dimanche. Un rythme qui contraste avec celui de ses adversaires libéral et conservateur.
Photo: Nathan Denette La Presse canadienne M. Singh doit continuer à faire campagne en Colombie-Britannique, mais seules des visites d’entreprises locales figurent à son agenda pour le reste de la journée de dimanche. Un rythme qui contraste avec celui de ses adversaires libéral et conservateur.

À la veille du scrutin, le chef néo-démocrate, Jagmeet Singh, dit avoir atteint son principal objectif de campagne: faire entendre les laissés-pour-compte. « Je pense qu’on a réussi à donner une voix, à donner une plateforme aux gens », a-t-il fait valoir en point de presse à Vancouver.

« C’est aussi pourquoi on a reçu beaucoup d’amour des Canadiens et Canadiennes. Parce qu’ils se retrouvent dans notre campagne », a-t-il relevé en s’adressant officiellement aux médias pour une dernière fois ce week-end.

M. Singh doit continuer à faire campagne en Colombie-Britannique, mais seules des visites d’entreprises locales figurent à son agenda pour le reste de la journée de dimanche.

Son rythme accuse un certain contraste avec celui de ses adversaires libéral et conservateur, qui ont tous deux des horaires remplis avec des rassemblements partisans jusqu’en soirée.

Questionné à ce sujet, M. Singh a estimé avoir déjà réussi à convier son message avec succès. « Avec le momentum qu’on a bâti, on a fait notre argument. C’est clair que le choix progressiste, c’est nous », a-t-il réitéré.

Et même si de récents sondages le placent en quatrième position dans les intentions de vote au Québec, le chef du NPD croit y profiter du même élan que dans le reste du pays. « On a eu un rassemblement à Montréal avec beaucoup de monde. C’était réellement énergique et on a été fiers de la réponse », a-t-il avancé.

Une approche « cool »

M. Singh a indiqué qu’un élément-clé de sa stratégie était de faire appel aux jeunes électeurs, en sachant comment les rejoindre sur les plateformes qu’ils utilisent couramment.

Il affirme que de jeunes électeurs lui ont souvent dit se sentir ignorés par les partis et les décideurs politiques.

Plus tôt cette semaine, le chef néo-démocrate a publié deux vidéos de 15 secondes sur l’application mobile TikTok pour mettre en valeur les messages centraux de sa campagne. Ces vidéos ont été visionnées plus de trois millions de fois.

Au moment de leur publication, Jagmeet Singh avait expliqué que ces montages étaient une manière « cool » de communiquer son message.

Avec des intentions de vote qui laissent entrevoir un gouvernement minoritaire, tous les partis cherchent à motiver les électeurs qui boudent parfois les urnes — comme les jeunes. « Pour moi, il est très important qu’ils soient impliqués, qu’ils sentent qu’ils comptent », a soutenu M. Singh dimanche.