Vigie parité fédérale, 10e compilation: 40,7% de candidates

À l’échelle nationale, on se dirige vers un record de participation féminine. Sur les 1335 candidats confirmés mardi, il y a 40,7% de femmes.
Photomontage: Olivier Zuida Le Devoir À l’échelle nationale, on se dirige vers un record de participation féminine. Sur les 1335 candidats confirmés mardi, il y a 40,7% de femmes.

Peu importe l’identité de la vingtaine de candidats qui restent à être investis par les cinq grands partis fédéraux dans la province, le seuil de la parité dans les candidatures sera atteint au Québec — et probablement aussi au Canada, montre la dixième mise à jour du projet Vigie parité du Devoir.

Il y a ainsi présentement 43,1 % de femmes parmi les 371 candidats investis au Québec par le Parti libéral du Canada (PLC), le Parti conservateur du Canada (PCC), le Nouveau Parti démocratique (NPD), le Parti vert du Canada (PVC) et le Bloc québécois.

43,1%
C’est le pourcentage de femmes parmi les 371 candiats actuellement investis dans la province.

Le Québec compte 78 circonscriptions (pour un total de 390 candidats choisis par ces partis). Même si les 19 derniers investis sont des hommes, le taux final de représentation féminine demeurera au-dessus des 40 % — ce qui est le seuil minimal de la zone paritaire. C’est un record pour une élection fédérale.

Pour le moment, le Nouveau Parti démocratique obtient le meilleur résultat, avec 47,8 % de femmes parmi 67 candidats. Le Bloc québécois suit, avec 45,5 % (une circonscription demeure à pourvoir). Les conservateurs ont trouvé 39,7 % de femmes (toutes les circonscriptions ont leur candidat), alors que les libéraux comptent près de 41 % de femmes parmi 71 candidats.

Et ailleurs ?

À l’échelle nationale, on se dirige également vers un record de participation féminine. Sur les 1335 candidats confirmés mardi, il y a 40,7 % de femmes. C’est la première fois depuis le début des recensions faites par Le Devoir que le seuil symbolique des 40 % est dépassé.

 

Le NPD (48 %) et les verts (44 %) ont le bassin de candidats le plus féminin, devant les libéraux (39 %) et les conservateurs (31 %). Par rapport aux élections de 2015, on note que tous les partis ont amélioré leur performance. Les libéraux (+8 points de pourcentage), les conservateurs (+11 points) et le Bloc québécois (+17 points) enregistrent les hausses les plus marquantes.

 

Cela dit, il faudra voir combien de ces femmes seront élues le 21 octobre prochain. En 2015, le tiers des candidats des cinq grands partis étaient des femmes. Mais sur les 338 élus au soir des élections, on ne comptait que 26 % de femmes — une donnée qui illustre que les partis confient souvent à leurs candidates des circonscriptions plus difficiles à gagner.

Dans une analyse des données des trois dernières élections fédérales, CBC / Radio-Canada calculait d’ailleurs récemment qu’en moyenne, pour 100 femmes candidates, 18 avaient été élues. Chez les hommes, le ratio était de 26 %.

Les chiffres de la Vigie parité sont basés sur les informations transmises par les partis et ne comptent que les candidats officiellement investis. Le Parti populaire du Canada n’a pas fourni ces données.