Et la restauration dans tout cela?

Je m’adresse à vous, Monsieur Legault. Que faites-vous pour les restaurateurs ? J’écoute vos points depresse, et force est de constater que vous parlez très peu d’eux. C’est comme s’ils n’existaient pas. Il me semble que le minimum serait que vous vous adressiez à eux directement. Ils ont besoin de vous, car ils souffrent en silence. Vous le savez mieux que quiconque, car vous êtes comptable de formation. Tout est en train de s’écrouler pour eux. Ils ont travaillé de longues heures durant plusieurs années pour se construire une identité culinaire, et tout cela risque de s’évanouir ; ils ont investi temps et argent pour se conformer aux consignes sanitaires. Donnez-leur un espoir concret et tangible. Sinon, ils auront fait tout cela en vain. Pour rien ! Dites-leur que non. Faites-leur signe. Ils en ont bien besoin.

1 commentaire
  • Patrick Dolmaire - Abonné 8 mars 2021 11 h 45

    Dans certains pays, les restaurants fonctionnent ...

    Il y a 2 ans, l'OMS énonçait 2 stratégies de lutte contre la pandémie, le «vivre avec le virus» et le «vivre sans le virus». Contrairement au Québec, les pays qui ont choisi l'avenue du «vivre sans le virus» ont une situation sanitaire et économique bien meilleures. Ils ont évité l'hécatombe du Québec avec ses 10 400 morts, tout en permettant une vie quasiment normale à leurs citoyens. Les petits commerces et notamment les restaurants ont continué de fonctionner.
    Dans ces pays, plutôt que de confiner les individus, ce sont les frontières qui ont été confinées. Ici, plutôt que limiter une minorité de personnes à voyager hors de nos frontières, nos Gv ont préféré restreindre, les libertés et les possibilités d'une vie quasiment normale à une majorité de la population. Bien que les grands perdants soient nombreux, il est inquiétant de constater que le Gv conserve une popularité élevée. Serait-ce un effet de bord de la peur ou d'une lobotomisation sophistiquée résultant d'une communication bien orchestrée?